Quatorze réalisations architecturales ont été récompensées par le Trophée Archizinc 2014, organisé par le fabricant VMZinc. Le jury de ce prix international a dû départager pour cette édition pas moins de 116 dossiers, provenant de 20 pays. Et pour la première fois cette année, les internautes ont également pu voter pour un prix spécial.

France, Belgique, Espagne, Allemagne, Royaume-Uni, mais aussi Canada et Chine : le palmarès Archizinc 2014 montre cette année encore, la diversité des emplois du matériau zinc à travers le monde. Sur 116 dossiers venus de vingt pays, ce concours, organisé par le fabricant VMZinc tous les deux ans, a récompensé quatorze réalisations en habitat individuel, collectif, tertiaire et équipements publics, où l'usage du zinc est original, novateur et donne toute sa force au dialogue du bâti avec son environnement.

 

Nicola Leonardi, rédacteur en chef de la revue italienne The Plan et président du jury cette année, déclarait ainsi lors de la soirée de remise de prix le 16 juin dernier : "Le jury s'est attaché à juger l'usage du matériau, l'intégration à l'environnement, mais aussi l'architecture sous tous les points de vue, sociaux, économiques et humains". Confiant que les discussions ont été animées, il ajoutait : "L'architecture est une science complexe, qui relève aujourd'hui du challenge, face aux enjeux actuels (...). Ce palmarès est l'occasion de voir les fruits du dialogue entre les industriels et les architectes."

Un matériau pour toutes les architectures

Qu'aiment les architectes dans le zinc ? Entre autres, "Sa pérennité, sa malléabilité et sa capacité à gérer toutes les formes d'enveloppe, nous confiait lors de la soirée Frédéric Borel, membre du jury cette année. Surfaces planes, courbes, avec des écailles... il offre une grande disponibilité de mise en œuvre qui permet d'accompagner le geste architectural."

 

Rendez-vous est pris en 2016 pour une nouvelle édition du Trophée Archizinc et nul doute que cette diversité d'approches sera une nouvelle fois soulignée.

Retrouvez en pages suivantes et en images l'ensemble du palmarès.

Lancement de la commercialisation de l'Azengar en septembre
Groupe scolaire Jules Verne à Châtenay-Malabry
L'azengar est utilisé en avant-première sur le site de construction du Groupe scolaire Jules Verne à Châtenay-Malabry-92(ARCHI5PROD - SP TOITURE) © DR VMZinc

Le palmarès 2014 a été également l'occasion pour VMZinc de rappeler les nouvelles possibilités architecturales proposées par son dernier-né l'Azengar, premier zinc engravé, présenté comme le plus clair et le plus mat du marché. Sa surface hétérogène ponctuée d'aspérités "joue avec la lumière et marque les réalisations d'une touche intemporelle", précise le fabricant. "Azengar traduit la volonté de VMZinc d'enrichir les possibilités du zinc au service de l'architecture contemporaine", souligne ainsi Fabien Moulin, responsable marketing et communication pour le marché français.

 

Présenté lors du dernier Batimat, éco-conçu, sa conception résulte d'une étude menée auprès de 400 architectes internationaux. Commercialisé en septembre prochain, il est notamment utilisé en avant-première en France, sur le chantier de rénovation du Groupe scolaire Jules Verne à Châtenay-Malabry (92), un projet mené par le cabinet Archi5Prod (Charles Henri Guetin) et l'installateur SP Toiture (Patrick Spagniuolo).
actionclactionfp