La Région Ile de France a engagé le projet de construction de la Maison d'Ile-de-France à la Cité internationale universitaire de Paris, dont le chantier vient de débuter et devrait s'achever en décembre 2016. Ce bâtiment imaginé par l'agence d'architecture ANMA - Nicolas Michelin côtoiera la Maison du Cambodge et celle du Liban, au sud du parc, côté boulevard périphérique.

Une première : rien n'a été construit sur la Cité Internationale universitaire de Paris depuis 1967. L'immense campus parisien, qui s'étale sur 34 hectares, boulevard Jourdan-Porte d'Orléans (14ème arrondissement) s'enrichira, en décembre 2016, d'un nouveau bâtiment imaginé par l'agence d'architecture ANMA - Nicolas Michelin.

 

La Maison de l'Ile-de-France s'implantera donc au sud du parc, le long du boulevard périphérique, entre la Maison du Cambodge et celle du Liban, indique le maître d'ouvrage, la Région Ile-de-France.

142 chambres pour étudiants

"Ce projet est emblématique à plusieurs titres : il est démonstrateur de la politique environnementale portée par la Région, en ambitionnant l'atteinte du niveau Energie Positive ; il constitue, de plus, le premier bâtiment depuis 1967 et contribue à augmenter significativement l'offre de logements étudiants de la Cité internationale", signale la collectivité francilienne dans un communiqué. Seront en effet réalisés 142 chambres pour étudiants complétées par un important programme de locaux collectifs (cuisines collectives, espace polyvalent pour l'accueil de conférences, salles d'études…).

 

Par ailleurs, il contribue à renforcer une action régionale importante en faveur de l'accueil d'étudiants étrangers notamment via le dispositif "Bourses Masters Île-de-France".

Isolation thermique et acoustique

En affichant l'ambition du niveau Energie Positive au-delà des usages réglementaires, le projet se veut exemplaire au plan de la maîtrise des économies d'énergie, en anticipant sur la réglementation thermique 2020. "La Maison de l'Ile-de-France est conçue pour réduire très fortement ses consommations énergétiques et ses émissions de Gaz à Effet de Serre", ajoutent les porteurs du projet.

 

Les besoins de chauffage du bâtiment seront quasiment nuls. "Les façades seront fortement isolées avec 50 cm d'isolant et des châssis triple vitrage", signalent les architectes dans un communiqué. Une ventilation double flux permettra de récupérer 75 % de l'énergie contenue dans l'air extrait. Cette ventilation est asservie à la présence de l'étudiant dans sa chambre par une gestion par carte.

 

Enfin, la nouvelle Maison d'Ile-de-France évaluée à hauteur de 21.640.000 euros est financée exclusivement par la Région. C'est donc une opportunité pour la cité Universitaire internationale qui chaque année, accueille jusqu'à 12.000 étudiants, chercheurs, sportifs de haut niveau et artistes, de 140 nationalités différentes. A noter que d'ici à 2020, 10 maisons supplémentaires seront construites, confirme la Région Ile-de-France.
actionclactionfp