DIAPORAMA. Inaugurée vendredi 26 septembre à Metz-Borny, la Boîte à musiques (BAM) signée Rudy Ricciotti et Marc Boyer, a pour particularité d'avoir été construite dans un quartier réputé sensible au terme de trente mois de travaux. La nouvelle salle de musiques actuelles conçue à partir de béton lisse dispose de 1.100 places dont 200 au balcon. Découverte.

C'est sans la présence de Rudy Ricciotti qu'a été inaugurée la BAM, vendredi 26 septembre. C'est un ovni en béton dont la blancheur fait écho à celle des tours HLM autour d'elle, nous explique l'architecte de l'opération, associé au projet, Marc Boyer de l'agence Ingénierie Constructive, basée à Saint-Avold en Moselle. "Elle frappe aussi par sa façade, animée d'une myriade de percements aléatoires rappelant l'enveloppe brise-soleil du MuCEM de Marseille, oeuvre désormais célèbre de Rudy Ricciotti, poursuit l'architecte lorrain. Et d'ajouter : "En détails, les façades sont formées d'un béton blanc accompagnées de menuiseries en aluminium. Côté climatisation, on a pensé à de la production en eau glacée assurée par un groupe froid."

Les percements illuminés par des diodes électroluminescentes

S'agissant des percements de la BAM, qui seront illuminés les soirs de concerts par des diodes électroluminescentes, l'architecte "s'est inspiré des vitraux de l'église Saint-Maximin de Metz, réalisés par Jean Cocteau".

 

En plus d'une salle de concerts pouvant accueillir jusqu'à 1.200 spectateurs, la BAM est équipée de trois studios de répétition et d'un studio-scène, disponibles sur réservation pour tous les groupes qui en feront la demande.

 

Par ailleurs, l'installation de ce complexe culturel dans le quartier de Borny est un "choix de stratégie urbaine", a justifié la mairie de Metz dans un communiqué. Objectif : contrebalancer ainsi "l'habitude de concentrer les lieux de pouvoir et de culture dans le centre-ville".

 

"L'équipement à lui tout seul ne suffit pas" pour que les habitants du quartier s'approprient le lieu, "il y a tout un travail de fond à faire", a reconnu le maire socialiste Dominique Gros. Plusieurs projets avec des écoles et des associations locales ont déjà été engagés dès la mise en chantier, a-t-il conclu dans un communiqué.

 

Construction de la BAM à Metz
Maître d'ouvrage : Ville de Metz
Partenaire du maître d'ouvrage : EPCC Metz en Scènes
Maîtrise d'oeuvre
Architectes : Rudy Ricciotti, Bandol
Bureau d'études fluides : Ginger Ingénierie, Nice
Bureau d'études structure : Lamoureux & Ricciotti Ingénierie, Marseille
Bureau d'études HQE : Coplan Environnement Conseils, Aix en Provence
Bureau d'études acoustique : Thermibel, Grenoble
Bureau d'études équipements scéniques : Theatre Projects Consultants, Londres
Bureau d'études éclairagiste : Lightec, Paris
Bureau d'études, exécution des plans de structure : BMI Conseils, Dudelange (Lux)
Architecte d'opération : Marc Boyer, Ingénierie constructive, Saint-Avold (Moselle)
Assistants du maître d'ouvrage: Programmateurs : Cabinet Aubry et Guiguet, Paris, Contrôleur technique : Socotec, Metz
Coordinateur SPS (sécurité et protection de la santé) : Dekra, Metz
Coordinateur SSI (systèmes de sécurité incendie) : Sastec, Nancy
Assistant à maîtrise d'ouvrage qualité environnementale : Altran, Metz
Géotechnicien : Compétence Géotechnique, Fèves (57)
Budget total de l'opération (comprenant travaux bâtiment, équipements
scéniques et mobilier, études de maîtrise d'oeuvre, programmation,
intervenants et prestataires …..) : 15. 0000.000 euros TTC
Financement : Ville de Metz, avec des participations de :
l'Etat : 200.000 euros(au titre des études), 500.000 € (Contrat de redynamisation du site de défense de Metz et de son agglomération), 500.000 euros (CPER Métropole Sillon lorrain-FNADT) et 227.500 euros(DRAC),
Région Lorraine : 200.000 au titre des études,
Le Conseil général de la Moselle : 500.000 euros,
L'Ademe Lorraine : 10.000 euros
Début des travaux : mi-juin 2012
Fin des travaux : septembre 2014.

 

Découvrez dès la page 2, le diaporama dédié à la réalisation de la BAM à Metz-Borny réalisée par Rudy Ricciotti et Marc Boyer.
actionclactionfp