Imerys Toiture poursuit sa croissance externe en prenant le contrôle de deux sociétés spécialisées dans les énergies solaires. L'entreprise souhaite asseoir sa stratégie de toiture intégrée afin de répondre au développement de l'habitat plus autonome énergétiquement.

En novembre 2015 déjà, Imerys avait fait l'acquisition de Profimo, un fabricant de composants techniques pour le bâtiment et les toitures. La société récidive aujourd'hui en annonçant deux nouveaux investissements de croissance externe. Son dévolu s'est porté sur les activités héliothermiques du groupe SAG (Loire) - la marque commerciale ECOScience - et sur une prise de capital majoritaire dans l'entreprise Luxol (Savoie), spécialiste des tuiles photovoltaïques.

 

"Avec ces deux nouvelles acquisitions, Imerys Toiture conforte sa stratégie de développement et affirme son positionnement d'acteur majeur sur le marché du solaire en toiture intégrée", souligne le communiqué. Grâce à la première opération, le spécialiste de la toiture met la main sur deux gammes distinctes : des tuiles photovoltaïques (Evolu'kit) et un kit de stockage pour l'autoconsommation de l'électricité produite de façon domestique (Stock'it), d'une part, et une gamme thermique, d'autre part. Le communiqué poursuit : "Imerys Toiture permet ainsi à ses clients d'obtenir une meilleure performance énergétique des pompes à chaleur grâce à un système couplé avec des capteurs solaires, permettant la récupération de chaleur par convection". Dans un système héliothermique, la chaleur produite par les capteurs solaires est transférée vers le ballon d'eau chaude.

 

Des capteurs solaires insérés dans des tuiles classiques

 

Quant à la prise de participation dans Luxol, jusque-là détenue par ses trois fondateurs, Viveris Management et INPG Entreprise, elle permet à Imerys d'étoffer sa gamme de tuiles avec cellules photovoltaïques intégrées. Une opération rendue possible par le partenariat entre les sociétés Silla et Sun'Alp (filiale de Soreo). La solution, destinée aux couvreurs, avait été dévoilée en 2003 sur le salon Batimat où elle avait été distinguée par un Trophée de l'Innovation. Techniquement, la fonction photovoltaïque est intégrée à des tuiles traditionnelles certifiées qui permettent une intégration discrète. Le verre qui compose la surface des panneaux résiste aux conditions climatiques extrêmes (grêle, tempête) et empêche le développement de mousse. La pose, simplifiée, est la même que celle d'une tuile standard à emboîtement et s'avère compatible avec des tuiles classiques. Les risques d'infiltration seraient minimes par rapport à d'autres types d'installations de toiture

 

Le président d'Imerys Toitures conclut : "Grâce à ces nouvelles acquisitions, nous confortons notre ancrage national et confirmons nos engagements auprès des professionnels du bâtiment grâce à une offre complète de produits, répondant aux exigences du marché actuel", à savoir les exigences réglementaires de la RT 2012 et de la future RBR 2020, qui pourrait généraliser les bâtiments à énergie positive et favoriser le développement de l'autoconsommation.
actionclactionfp