Sans surprise, la maison individuelle reste le graal en matière de logement pour un Français sur deux. Mais comment l'imaginent-ils, à l'heure de l'efficacité énergétique et du tout-automatique ? Réponses dans le dernier sondage PAP/Yougov.

La maison intelligente a-t-elle déjà fait long feu ? Car il semblerait que la maison ultra-connectée, bourrée de technologie n'attirerait finalement pas tant que cela les acquéreurs, indique le dernier sondage PAP Evénements/Yougov*. Et fait à signaler, les plus jeunes (25-34 ans) sont aussi les plus réfractaires à ce type d'habitat, seuls 3% d'entre eux jugeant ce critère comme prioritaire.

 

Des jeunes qui imaginent bien la maison de leur rêve plutôt comme un havre de paix, loin du rythme effréné de la vie urbaine et de ses affres technologiques et futuristes. D'ailleurs, ces 25-34 ans sont aujourd'hui plus enclins à faire construire leur maison (55%), selon des critères que l'on retrouve chez la plupart des potentiels acquéreurs : spacieuse et lumineuse, avec de vastes espaces nuit et de vie ouverts sur l'extérieur (70%) ; entourée d'un jardin, indispensable au bien-être des occupants (68%) ; et aussi écologique en vue de faire des économies d'énergie et sans impact sur l'environnement (57%).

 

Un rêve qui pourrait devenir accessible, tandis que les taux d'emprunt restent toujours très bas et des dispositifs fiscaux comme le PTZ élargi et revalorisé qui sont pérennisés.

 


*Enquête « La maison rêvée des Français », réalisée par PAP Evénements et l'institut de sondage Yougov à l'occasion du salon Faire Construire Sa Maison qui se tiendra du 9 au 11 septembre 2016 à Paris porte de Versailles.
actionclactionfp