Palais de l'elysée
Présidence de la République ©

Grandeurs, mystères et misères du Palais de l'Elysée (diaporama)

A l'heure où les Français imaginent son futur locataire, le Palais de l'Elysée dévoile ses secrets grâce à Patrice de Moncan, historien de Paris. Anciens propriétaires, modifications architecturales et Histoire de France se mêlent dans un ouvrage qui met à nu la demeure des Présidents de la République.

 
 
 
 


"Pour la plupart des Français, le Palais de l'Élysée est d'abord la résidence des Présidents de la République, et puis rien d'autre" regrette Patrice de Moncan, grand historien de Paris. Pourtant, le majestueux hôtel particulier a eu plusieurs vies - et non des moindres - avant d'être attribué aux chefs de l’État. L'ouvrage "La Palais de l'Élysée, visite guidée" revient sur les palpitants mystères de l'hôtel le plus célèbre de France.

L'Élysée est né presque par erreur, mais sa destinée a toujours été liée au pouvoir. "Sa première raison d'être, c'est l'acquisition d'une charge importante" ajoute Patrice de Moncan. En 1718, le comte d'Évreux rêve de devenir colonel-général de la Cavalerie. Pour cela, il lui faut une résidence noble. Il achète alors des terres maraîchères, dans le quartier du Roule. "A l'époque, le lieu était situé hors de Paris, sur la route vers Versailles" explique Patrice de Moncan.

Depuis trois siècles, le pouvoir en toile de fond
Le comte y fait construire une demeure, de style très classique, par l'architecte Claude Mollet. "Mais, désargenté, il n'aménage que le rez-de-chaussée, pour les réceptions" précise l'historien. La marquise de Pompadour, la propriétaire suivante, n'y apporte aucune modification. "Lorsqu'elle acquiert l’Élysée, elle vient d'être répudiée par Louis XV, mais garde une influence certaine à Paris" souligne Patrice de Moncan.

L'aura du Palais est bordée de figures puissantes, qui ont contribué à sa forme actuelle. Nicolas Beaujon, banquier de la cour, meuble et aménage l'intérieur, et modifie le parc. Bathilde d'Orléans, cousine de Louis XVI, continue les gros travaux. L'escalier, lui, n'est posé que par les Murat, vers 1805. Entre les différents propriétaires, l'hôtel sert de lieu de résidence pour les ambassadeurs ou les princes de passage, ou encore de garde-meubles de la Couronne.

La suite de l'article en pages suivantes.

Rouba Naaman-Beauvais (02/04/2012)

 
 
 
 
 



 
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
 




H'expo - Lyon
Du 23/09/2014 au 25/09/2014
Intelligent building systems - Paris la defense
Du 24/09/2014 au 25/09/2014
Rapid & resto show - Paris
Du 24/09/2014 au 25/09/2014
Smartgrid smartcity - La defense
Du 24/09/2014 au 25/09/2014

Recherche dans