INVESTISSEMENTS. Eiffel Investment Group annonce que son fonds Eiffel Energy Transition a atteint son objectif initial de 200 millions d'euros d'engagements pour les énergies renouvelables, après huit mois d'activité. Un succès salué par Sébastien Lecornu, secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire.

Sébastien Lecornu, secrétaire d'Etat à la Transition écologique et solidaire, fait savoir : "Le fonds Eiffel Energy Transition que l'Ademe vient d'abonder constitue un levier financier décisif pour le déploiement des énergies renouvelables. Il s'inscrit dans la ligne du sommet du 12 décembre voulu par le Président de la République qui mobilise de nouveaux outils de financement public-privé au service de la lutte contre le dérèglement climatique".

 

Eiffel Investment Group, qui gère le fonds, vient en effet d'atteindre l'objectif initial de 200 M€ d'engagements. Le Commissariat général à l'investissement, qui l'a soutenu depuis l'origine voilà huit mois, a notamment investi 40 M€ au titre du Plan d'investissement d'avenir (PIA) auquel s'ajoute celui de la Banque européenne d'investissement (BEI), opéré par l'Ademe. Thierry Francq, le commissaire général adjoint à l'investissement s'est lui aussi félicité de cette "coopération modèle entre gouvernement, Europe et secteur privé, produisant un fort effet de levier sur le financement public, au bénéfice de la transition énergétique et écologique".

 

Une possibilité de financement pour de plus petites opérations

 

Le fonds a déjà déployé plus de 100 M€ dans 272 projets différents liés aux énergies renouvelables (voir encadré), dépassant les estimations initiales et validant de fait sa pertinence. Il apporte en effet une solution de financement inédite en intervenant sous forme de prêt à court-terme. Une solution utile pour passer la phase de construction d'un projet avant que d'autres financements de plus long terme ne prennent le relai. Selon les spécialistes, une telle mesure permet aux porteurs de projets solaire, éolien ou bioénergie, ainsi qu'aux opérateurs d'efficacité énergétique (rénovation thermique des bâtiments, éclairage basse consommation) d'allouer leurs fonds propres vers davantage de projets.

 

Le gérant d'actifs note également que l'originalité de son fonds "est de parvenir à agréger, pour les secteurs de l'énergie solaire et de l'efficacité énergétique, un très grand nombre de projets de petite taille (typiquement d'une taille unitaire de quelques centaines de milliers d'euros), se plaçant en amont des financeurs traditionnels qui soutiennent les projets et portefeuilles de plus grande envergure". Les financements se trouvent ainsi concentrés sur des PME et ETI du secteur.

 

Chiffres clefs du fonds Eiffel Energy Transition :
200 M€ d'engagements
103 M€ financés en huit mois d'activité (67 % solaire, 14 % éolien, 11 % cogénération, 7 % biogaz)
272 projets de 11 développeurs différents
129 MW de puissance d'EnR
216 M€ de besoins additionnels en cours d'étude
87 % en France et 13 % en Europe

actionclactionfp