INNOVATION. Ce n'est pas encore de la téléportation mais l'invention du groupe allemand Thyssenkrupp devrait bouleverser les transports au sein des immeubles. Le concept Multi est celui de cabines d'ascenseur sans câbles, capables de s'orienter verticalement mais également horizontalement ce qui ouvrirait de nouvelles perspectives en termes de design des tours. Explications.

L'industriel Thyssenkrupp n'hésite pas à parler de Graal des ascensoristes pour évoquer son dernier né, le système Multi. Car le concept se passe de tout ce qui constituait jusqu'ici le principe des ascenseurs : pas de câbles tendus et pas de classique cage d'ascenseur verticale. Non, l'invention se passe de ces contraintes pour devenir un système où des cabines autonomes coexistent au sein d'un réseau aux multiples ramifications, aussi bien verticales, qu'horizontales et même obliques !

 

Passer de la ligne verticale 1D à un réseau en 2D

 

Les engins sont en effet reliés à une sorte de rail central où des plateformes orientables à 360° permettent de les aiguiller vers des embranchements. De quoi grandement augmenter les capacités de transport dans les immeubles, par rapport aux systèmes habituels, uniquement verticaux, où une cabine simple passe beaucoup de temps vide. Thyssenkrupp liste les avantages attendus de sa solution innovante : une capacité accrue de +50 % et une réduction de la demande d'énergie en pic de -60 % grâce aux moteurs linéaires. Le poids des engins sera grandement diminué, notamment puisqu'ils n'ont plus d'immenses longueurs de câbles à gérer. Un point crucial pour des constructions de très grande hauteur.

 

Multi
Le secret du concept Multi : ces plateformes tournantes qui réorientent les cabines sur un réseau de rails © Thyssenkrupp

 

Autre intérêt, des cages d'ascenseur plus resserrées autour de la cabine et moins nombreuses, puisque plusieurs d'entre elles peuvent y cohabiter et se croiser en se "rangeant" dans des renfoncements latéraux ad hoc. Résultat : une surface utile agrandie dans les plateaux d'au moins +25 % selon l'industriel, promettant des revenus supérieurs aux promoteurs qui commercialiseront ces espaces. Le dossier de presse précise : "Cela est particulièrement important si l'on considère qu'actuellement les ascenseurs-escalators peuvent occuper jusqu'à 40 % de la surface d'un plancher dans un immeuble de grande hauteur, selon son élévation". Enfin, énième point positif : des temps d'attente compris entre 15 et 30 secondes, maximum.

 

Découvrez la suite de l'article en page 2
actionclactionfp