C'est dans les locaux de la Fédération française du bâtiment (FFB) qu'a été officialisé le lancement d'Association pour le développement du numérique dans la construction (ADN construction). Cette structure, qui vient concurrencer Mediaconstruct, a pour raison d'être de faire en sorte que la filière construction "prenne en main son avenir numérique".

"La filière Construction prend en main son avenir numérique." C'est par ce mot que la Fédération française du bâtiment (FFB) a annoncé le 15 juin 2017 le lancement de l'Association pour le développement numérique dans la construction (ADN construction), qui viendra concurrencer Mediaconstruct. Plusieurs organisations (1) se sont alliées au sein de cette nouvelle structure qui sera présidée par Gilles Charbonnel, ex-président de Cinov construction.

 

"ADN construction a pour objet de représenter la filière construction française dans le domaine du numérique et de définir et contribuer à la mise en œuvre d'une politique collective d'intérêt général permettant d'accompagner l'ensemble des acteurs du secteur de la construction dans leur appropriation du numérique", explique la FFB dans un communiqué de presse. Pour rappel, plusieurs fédérations avaient quitté Mediaconstruct, regrettant que cet outil soit surtout au bénéfice des plus grands acteurs, au détriment des "petits".

 

"Les enjeux de la transition numérique sont immenses", affirme Gilles Charbonnel. "Nous ne réussirons collectivement qu'en travaillant ensemble en respectant les intérêts et savoir-faire de chacun. ADN Construction va poursuivre et amplifier les travaux menés par le Plan de transition numérique du bâtiment."

 

(1) AIMCC - Capeb - Fédération Cinov - EGF.BTP - FFB - FPI - Fieec - LCA - UNGE - Unsfa - Untec - USH
actionclactionfp