DIAPORAMA. Après 16 mois de travaux de restructuration lourde pilotée par l'architecte Manuelle Gautrand, le cinéma Gaumont Alesia (Paris) ouvrira ses portes d'ici "à l'été 2016". Une métamorphose qui est passée par une démolition complète du bâtiment centenaire et la reconstruction d'un cinéma doté d'une façade lumineuse façon "Broadway" à l'extérieur.

Métamorphose pour le cinéma Gaumont Alesia, situé sur l'avenue du général-Leclerc dans le 14ème arrondissement de Paris. Après la livraison récente du Gaumont à Convention dans le 15ème entreprise par Jean-Pierre Buffi avec AIA Associés et le Gobelins-Fauvettes dans le 13ème arrondissement confié à l'agence Loci Anima, celui d'Alesia confié à l'architecte Manuelle Gautrand transformera le carrefour d'Alesia d'"ici à l'été 2016", après 16 mois de chantier de restructuration lourde.

 

"Initialement, le projet devait être livré fin décembre 2015, nous explique Manuelle Gautrand. Entre le curage, le désamiantage des toitures et tout récemment la pénurie d'essence qui affecte les entreprises de second œuvre, nous avons rencontré quelques mauvaises surprises."

 

Un bâtiment centenaire

 

Rappelons que ce cinéma entièrement construit en béton armé sur la base d'un ancien théâtre, le "Montrouge Palace", avait, préfiguré lors de sa création en 1921, les salles de cinéma du 20ème siècle, avec à cette époque une salle unique de 2.800 places.

 

"Reconfiguré en bâtiment de 4 puis de 7 salles respectivement en 1973 et 1986, le cinéma Gaumont Alésia est pourtant resté avec sa structure d'origine, une voûte cintrée en béton reposant sur des piliers donnant son aspect à la façade telle qu'on la connaît", précise l'architecte.

 

Découvrez dès la page 2, la suite de l'article et le diaporama
actionclactionfp