TROIS QUESTIONS A... - Le groupe Batiactu organise, le 23 février 2017, le premier EnerJmeeting, une journée de rencontres et d'échanges autour de l'efficacité énergétique et environnementale des bâtiments et des cités de demain. Philippe Nunes, le directeur général d'XPAir (groupe Batiactu), nous en dit plus sur ce rendez-vous.

Batiactu : Pouvez-vous nous présenter en quelques mots ce nouvel événement nommé EnerJmeeting ?
Philippe Nunes : Nous avions besoin que les gens se rencontrent autour d'une thématique majeure, celle de l'efficacité énergétique et environnementale du bâtiment. Car nous sommes à un moment important : la réglementation 2020 est un changement notable, comme l'a été l'arrivée de la RT 2012. Un label qui la préfigure, nommé E+C-, est d'ailleurs sorti récemment. Il est donc important de réunir le monde de la prescription, maîtres d'ouvrage, maîtres d'œuvre, architectes, promoteurs, collectivités, enfin tous ceux qui devront construire selon cette réglementation plus large que la simple thermique, mais qui intègre la production d'énergie, l'empreinte carbone ou des critères environnementaux plus poussés. Nous allons d'ailleurs lancer une enquête préalable, dont les résultats seront présentés le 23 février, qui fera un état des lieux sur les connaissances de ces prescripteurs quant aux différents labels qui existent déjà.

 

Batiactu : Comment se déroulera cette journée ? S'agit-il d'un mini-salon ?
P.N. : Ce n'est pas un salon comme à la Porte de Versailles par exemple, c'est un rendez-vous annuel dans un environnement plus cosy. L'événement est soutenu par deux ministères, celui de l'Environnement et celui du Logement, ainsi que par le CSTB et l'Ademe. Et il y a de nombreux partenaires représentatifs de toute la profession, comme Uniclima, Promotelec, Cinov, BBCA, Gimélec ou le SER. Nous adoptons donc un angle technique, réglementaire, pour nous adresser à la prescription. La matinée sera destinée au partage des connaissances, tandis que l'après-midi sera dédiée aux retours d'expériences. La conférence aura un contenu très qualitatif avec des intervenants de renom.
Le premier discours, par exemple, sera prononcé par Philippe Pelletier, le président du Plan Bâtiment Durable. Nous aurons également Alain Maugard, le co-président du groupe de travail sur la réglementation 2020, Jean-Christophe Visier, le directeur du département Energie Environnement au CSTB, Bruno Léchevin, le président de l'Ademe ou l'architecte Jean-Paul Viguier. Le docteur Suzanne Dréoux fera un speech sur la qualité de l'air, tandis que Nathalie Tchang (Tribu Energie) et Emmanuel Acchiardi (DHUP) interviendront sur le label énergie-carbone, le tout sur un mode plus vivant, avec des interventions de 20 minutes, sans notes. Ils viendront parler technique et ne feront pas de discours institutionnel ou politique ! On évoquera l'énergie grise, l'analyse du cycle de vie… en bref : un riche contenu. Avec ces "sachants", les prescripteurs ne seront pas déçus.

 

Batiactu : Quelle place sera faite à l'innovation ?
P.N. : Aux côtés d'exposants de grand renom (Saint-Gobain, Atlantic, Siemens, Viessmann, De Dietrich, Daikin…) nous allons mettre en avant des jeunes pousses dans un "Village Start-up 2020-2050". Il s'agira de jeunes entreprises, très innovantes, qui proposent des produits, solutions techniques, équipements, logiciels ou services pour le bâtiment et la ville durables. Une vingtaine de ces start-ups sont attendues et nous les mettrons à l'honneur car la réflexion ne s'arrête pas à 2020, qui ne constitue qu'une étape, mais il faut regarder encore plus loin vers 2030 et 2050. C'est un espace qui apportera un plus à l'événement. Les inscriptions sont déjà ouvertes sur www.enerj-meeting.com et elles sont gratuites pour les prescripteurs puisque cette journée leur est réservée.

 

EnerJmeeting 2017 en quelques chiffres :
1.000 visiteurs attendus principalement des prescripteurs-décideurs
40 exposants prévus
20 start-ups réunies dans un village dédié
12 présentations et tables rondes dynamiques

actionclactionfp