UN PROJET/ UNE PARTICULARITE. La première tranche des travaux de réhabilitation du quartier sensible des Moulins à Nice (Côte-d'Azur) s'est achevée en novembre 2015. Elle a donc porté sur trois tours de 106 logements chacune, dont deux R+18 sont désormais dotées d'isolation thermique par l'extérieur (I.T.E.) des façades et de tableaux en polycarbonate coloré. Découverte.

L'opération de réhabilitation d'envergure des 3.000 logements du quartier des Moulins à Nice, décidée par le bailleur social Côte-d'Azur Habitat qui s'échelonne sur cinq tranches de travaux, est sur le point de s'achever. L'une des premières a été confiée aux agences One Way 4 Architectes, basées à Paris et Biot, et Phasis Architectes (Paris) associés au bureau d'études Oteis Sudequip (Nice). Elle a débuté sur la Plaine du Var, à proximité d'opérations majeures comme celles de l'Allianz Riviera et de Nice Méridia en novembre 2013 pour s'achever en décembre 2015. Et elle a concerné la rénovation de trois tours.

 

Réhabilitation lourde sur deux tours de type R+18

 

"Construit dans les années 1960, cet ensemble, implanté dans une zone sensible, a fait l'objet d'une réhabilitation lourde, nous signale l'architecte Pierre-Marie Clément, de l'agence One Way. C'est pourquoi la première tranche liée à la réhabilitation de trois tours de 106 logements chacune, dont deux ensembles identiques de type tour R+18
(bâtiments 31 et 32) et enfin la résidentialisation de ces deux bâtiments était nécessaire."
Il fallait effectivement, pour l'architecte, transformer profondément le visage de cette "cité sensible" de 10.000 habitants caractérisée par un fort enclavement, une grande dégradation du bâti et une situation économique et sociale parmi les plus faibles de la région de la Provence-Alpes-Côte d'Azur.

 

Découvrez dès la page 2, la suite de l'article et le diaporama.
actionclactionfp