Le permis de construire a été obtenu en avril 2016 et le début du gros-œuvre a démarré en janvier 2017 à l'issue d'une longue période de dépollution du site de 100.000 m 3 de terrassement. "Nous construisons sur 95 % de cette parcelle de 11.000 m² au sol, nous rappelle Matthieu Meyer conducteur de travaux, chez Losinger Marazzi. Cela se traduit sur ce site par des livraisons très précises, des zones de stockage très restreintes et enfin par un planning global relativement 'tendu'." L'entreprise réalise trois niveaux de sous-sol dont deux dans la nappe souterraine, ce qui exige des conditions spécifiques dans la phase du gros-œuvre. En juillet 2017, près 35.000 m² de béton ont été coulés pour près de 4.000 tonnes d'acier.
actioncl