Un an après l'installation de 8.500 compteurs "intelligents", le bailleur social Tour(s) Habitat fait les comptes et révèle l'ampleur des économies d'eau réalisées par ses locataires.

Dans un immeuble d'habitation collective, l'eau représente en moyenne 30 % des charges, soit une facture de 800 euros par an environ. Selon Ista, spécialiste de la maîtrise des consommations d'eau et des télé-relevés, entre 15 et 25 % de l'eau potable consommée dans un tel immeuble serait perdue, "suite à des anomalies de consommation pourtant facilement détectables". En 2014, le bailleur social de l'agglomération tourangelle Tour(s) Habitat a profité d'un renouvellement des contrats de comptage et d'entretien de la robinetterie pour lancer un appel d'offres incorporant un objectif de réduction des consommations d'eau. L'entreprise Ista a donc déployé 8.500 compteurs intelligents et réalisé un entretien régulier de la robinetterie, en détectant les fuites grâce aux relevés journaliers.

 

Déjà une évolution des comportements

 

Grégoire Simon, directeur général du bailleur social, explique : "Une note d'information affichée dans tous les halls, et distribuée dans toutes les boîtes aux lettres, a permis d'expliquer ce changement majeur aux locataires. Nous avons également consacré un dossier complet sur l'installation des compteurs individuels dans notre 'Journal des locataires' tout en indiquant les éco-gestes à adopter". Outre l'installation des compteurs communicants, Ista a mis en place un portail Web dédié, sécurisé, destiné aux locataires ainsi qu'au gestionnaire. Les premiers peuvent suivre et analyser leur consommation d'eau et sont sensibilisés à une utilisation raisonnée afin de faire baisser leurs charges. Il faut noter qu'ils seront facturés chaque mois, selon leur consommation réelle, sur leur quittance de loyer à partir de 2017. Pour le gestionnaire, il sera possible d'obtenir une vision globale des consommations d'eau de son parc et pourra identifier rapidement les éventuels problèmes de canalisation.

 

Les premiers résultats sont plus qu'encourageants : en adoptant des gestes éco-citoyens et grâce à des interventions de réparation plus précises et rapides, les consommations ont drastiquement diminué. "Sur une seule année, nous avons réalisé des économies de l'ordre de 25 % sur l'eau chaude, et 7,3 % sur l'eau froide", précise Hugues Marconnet, directeur du patrimoine de Tour(s) Habitat. Une économie qui se monte à plus de 838.000 € sur l'ensemble du parc équipé, soit une centaine d'euros par an et par compteur intelligent posé. Convaincu, le bailleur social prévoit d'équiper l'intégralité de ses 14.000 appartements de tels équipements communicants d'ici à la fin de l'année. Les 40.000 personnes qui y logent pourront donc escompter quelques économies sur ce poste de dépense. A moins qu'elles ne préfèrent prendre des bains plutôt que des douches…
actionclactionfp