L'assureur italien Generali a mis fin au partenariat le liant à Bouygues Construction pour l'édification de la future tour Saint-Gobain à la Défense. Un différend budgétaire serait à l'origine de cette décision qui devrait permettre à Eiffage ou Vinci de récupérer ce marché.

La tour Saint-Gobain se construira mais sans Bouygues Construction. Generali Real Estate a en effet choisi de mettre fin au contrat de partenariat passé avec le groupe de BTP pour construire le futur siège de Saint-Gobain à la Défense. Selon Le Figaro, l'assureur italien, investisseur de l'immeuble, "avait demandé au constructeur de garantir un prix". Mais la note se serait alourdie au fil du temps et des études sur les matériaux à utiliser pour faire de la tour un symbole des technologies développées par Saint-Gobain.

 

Suite à cette décision, les deux autres grands groupes de BTP français, Eiffage et Vinci, qui avaient participé au premier appel d'offres, bénéficient donc d'une seconde chance. Ils disposeraient d'une semaine pour remettre une nouvelle offre. Rappelons que la future tour, conçue par Valode & Pistre, atteindra les 165 mètres de haut (34 étages) pour 49.000 m² de surface (voir encadré). L'immeuble, situé sur l'emplacement de l'ancien projet de tour Generali finalement abandonné, doit être constitué de verre et se veut très aérien. La tour Saint-Gobain visera l'exemplarité en matière de qualité environnementale, la performance énergétique et le confort de ses occupants. Chaque niveau disposera d'un accès direct à un espace de verdure donnant sur l'extérieur. Sur le parvis, un escalier monumental et deux ascenseurs permettront de relier Courbevoie à la dalle de la Défense.

 

Pas d'impact sur le carnet de commandes de Bouygues

 

Contacté par Batiactu, Bouygues n'a pas souhaité réagir à l'annonce de l'échec de cette coopération. Un porte-parole avait affirmé au Figaro que le projet de tour n'avait "jamais été enregistré dans le carnet de commandes", minimisant par-là l'impact sur l'activité du groupe de BTP. Le budget estimé de l'opération est d'environ 150 M€. Reste que le calendrier initialement prévu, avec un début de chantier fixé au 2e trimestre de 2016 et une livraison espérée pour le 3e trimestre en 2019, sera difficile à respecter.

 

La tour Saint-Gobain en quelques données :
Localisation : La Défense, Esplanade Nord, quartier Reflet (en lieu et place de la tour Iris)
Architecte : Valode & Pistre
Maître d'ouvrage : EPADESA
Promoteur : Generali
Hauteur : 165 mètres (trois blocs superposés)
Etages : 38
Surfaces : 48.600 m² de bureaux, 400 m² de showroom, 380 m² de commerces, 1.000 m² de parvis
Calendrier initial : lancement des travaux 2e trimestre 2016 ; livraison 3e trimestre 2019.
actionclactionfp