Logements vacants, proportion de propriétaires et de locataires, prix moyen au mètre carré, parc de logements sociaux, densité, population… L'Atelier parisien d'urbanisme (Apur) met à la disposition du grand public les données statistiques de l'ensemble des arrondissements parisiens. Avec quelques surprises à la clef.

Quel est l'arrondissement parisien le plus densément peuplé ? Combien de ménages sont-ils propriétaires dans l'hyper-centre de Paris ? Y-a-t-il beaucoup de commerces alimentaires dans le 16e arrondissement ? Autant de questions qui pourront trouver leurs réponses grâce au nouvel outil statistique mis en ligne par l'Apur qui espère ainsi répondre "à l'aspiration des citoyens de pouvoir consulter par eux-mêmes des données brutes".

 

En tout, 70 données sont affichées pour chaque arrondissement, portant sur la composition de la population (démographie, niveau d'études, revenus…), sur l'habitat (nombre de logements, résidences secondaires, propriétés et locations…), sur l'activité économique (population active, nombre d'établissements…) ou sur le cadre de vie (nombre de médecins, d'équipements sportifs ou culturels, de stations Vélib' et Autolib…). Seize sources statistiques différentes sont compilées, dans les versions les plus récentes, dont l'Insee mais également Pôle Emploi, la Caf de Paris ou l'inventaire SRU et la Chambre des notaires. Certaines données datent de 2012, mais d'autres sont plus récentes, et il est prévu que les fiches d'arrondissements soient actualisées chaque année, à l'automne. Des enrichissements pourront provenir de demandes de partenaires ou d'apports de nouvelles études.

 

Une réponse à la curiosité des Parisiens

 

On apprendra par exemple que le 15e arrondissement (sud-ouest de la capitale) est le plus peuplé avec 237.000 habitants (soit plus que Rennes). La plus forte densité de population se trouve dans le 11e arrondissement (centre-est), avec plus de 400 habitants/hectare, et pas dans le 13e arrondissement (sud-est), pourtant riche en immeubles de grande hauteur. L'arrondissement le plus cher à l'achat, dans l'ancien, n'est pas le très chic 16e arrondissement (ouest), mais bel et bien le 6e arrondissement (centre) où le prix au mètre carré atteint les 11.760 €, soit 48 % de plus que la valeur moyenne sur l'ensemble de la capitale (et 80 % de plus que dans le 19e arrondissement, le plus abordable de tous). Léger regret, l'absence d'outil de recherche, de possibilité de croisement dynamique entre les tableaux ou de visualisation de l'ensemble des données de la ville. Il n'en reste pas moins que l'ensemble des données pourra être exploité par des développeurs d'applications qui amélioreront - peut-être - la vie des Parisiens.
actionclactionfp