Résidence à énergie positive, éco-réhabilitation thermique en site Seveso, plateforme technologique et processus industriels… L'Ademe a retenu cinq nouveaux projets, qui seront soutenus dans le cadre du Programme des investissements d'avenir pour un montant de plus de 9 millions d'euros.

Suite à l'appel à projets "Méthodes industrielles pour la rénovation et la construction de bâtiments", la filière propose de nouvelles technologies afin de réduire l'empreinte environnementale de la construction. Cinq nouveaux projets ont été retenus, pour un montant total de près de 19 M€, dont 9,43 M€ seront soutenus dans le cadre des Programmes d'investissements d'avenir (PIA). L'Ademe explique : "Ces projets ont été retenus pour leur capacité à réaliser ou rénover des bâtiments aux performances énergétiques supérieures à celles exigées par la réglementation, avec un ratio coût/performance des solutions développées qui favorisera leur large diffusion sur le marché".

 

La "Résidence à énergie positive" construite par le consortium Terreal/Pyrescom/CSTB et Eskal Eureka, a été sélectionnée et recevra 1,06 M€ du PIA. Son innovation ? Une solution d'isolation thermique par l'extérieur en bardage de terre cuite. Le "Bâtiment 2.0", mené par GTM Bâtiment/Finalcad/KS Service et Saint-Gobain, vise à développer une approche Lean intégrée à l'ensemble de la chaîne de valeur de la rénovation et de la construction. Ce processus de chantier connecté, au moyen de tablettes, permet une construction plus rapide, plus propre et avec une sécurité accrue. Il recevra une aide de 5,5 M€ du PIA. Autre projet retenu, "Aeride" de l'entreprise Amalgame, est une réhabilitation de bâtiments en site Seveso qui s'appuie sur une isolation en bois, doté de 0,89 M€. "Construction bois & industrie 4.0" est un processus industriel de préfabrication d'éléments bois modulables, dupliqués par licences. Ce projet, porté par Smart Module Concept/Rabot Dutilleul et Centrale Lille, recevra 0,8 M€. Enfin, la plateforme technologique "TIPEE 2", située près de La Rochelle, dotée de 1,18 M€, proposera services, formations et expertises aux acteurs du bâtiment. Un sixième projet, "Confluens", traitant de l'interopérabilité domotique a également été sélectionné et fait l'objet d'une instruction.

 

Huit autres projets sont déjà soutenus dans le cadre des Investissements d'avenir, au travers d'appels à manifestations d'intérêt "Bâtiments et îlots à énergie positive et à bilan carbone minimum" (2010) et "Bâtiments et îlots performants" (2012). Ils bénéficient de plus de 30 M€ d'aides. Et dans le cadre de l'appel à projets "Méthodes industrielles pour la rénovation et la construction de bâtiments", l'Ademe est entrée au capital de la société Enersens, qui développe, industrialise et commercialise des matériaux isolants de haute performance. De quoi sensiblement améliorer les performances énergétiques, et donc l'impact environnemental, des futures constructions.
actionclactionfp