Artisanat : l'activité 2012 marque une perte globale de -1%

"L'année 2012 s'est achevée sur une note décidément négative pour les entreprises de l'artisanat et du commerce de proximité (…) Il est urgent de réagir", alerte l'UPA. En effet, l'activité a marqué un recul de 2% du chiffre d'affaires des entreprises artisanales au quatrième trimestre 2012 et une perte globale d'activité de - 1%. De plus, l'organisation révèle que 37 % des chefs d'entreprises se montrent pessimistes au premier trimestre 2013.

 
 
 


L'activité 2012 pour les entreprises de l'artisanat et du commerce de proximité n'a pas été une bonne année. Et 2013 ne devrait pas s'annoncer meilleure. Tel est le constat de la dernière enquête de conjoncture de I+C pour l'Union professionnelle artisanale (UPA)*. En effet, "l'année 2012 s'est achevée sur une note négative pour les entreprises du secteur qui ont vu leur chiffre d'affaires diminuer de 2%", au quatrième trimestre 2012 par rapport au même trimestre en 2011.

Une dégradation encore plus sensible pour les entreprises artisanales des travaux publics et de la fabrication
L'ensemble des métiers de l’artisanat et du commerce de proximité sont donc orientés à la baisse. L’artisanat du bâtiment amplifie à son tour un repli de son chiffre d’affaires sur la fin de l’année de l’ordre de 1%, signale l'organisation professionnelle. Une dégradation encore plus sensible pour les entreprises artisanales des travaux publics et de la fabrication, comme pour le secteur de l’hôtellerie-restauration, qui affichent chacun une baisse de 3%.

Des entrepreneurs pessimistes en 2013
Si leurs entreprises ont souffert en 2012, les entrepreneurs de l'artisanat et du commerce de proximité sont également pessimistes en prévision du premier trimestre 2013. Ils sont près d'un tiers (37%) à imaginer des perspectives d'activité défavorables contre 9% de prévisions positives.

Des chiffres à la baisse qui n'étonnent pas l'UPA. L'année 2013 se traduira, d'après elle, par un prélèvement de 1,1 milliard d'euros supplémentaires pour les travailleurs indépendants - plus de la moitié des artisans et commerçants de proximité -, par une augmentation de l'impôt sur le revenu, ou encore une "concurrence accrue des auto-entrepreneurs."

L'UPA rappelle également que le 1er janvier 2014, les taux de TVA passeront de 7 à 10% (travaux de rénovation des logements, restauration et une partie de l’alimentation) et de 19,6 à 20%. L'organisation professionnelle en appelle au Gouvernement pour entendre enfin le mécontentement de la profession à l'image de la dernière mobilisation des artisans du bâtiment organisée par la Capeb, le 18 janvier dernier.

*Méthodologie : enquête réalisée par l'Institut I+C pour le compte de l'UPA dans la première quinzaine du mois de janvier 2013 auprès d'un échantillon représentatif de 4.700 entreprises de l'artisanat et du commerce de proximité.

S.C. (04/02/2013)

 
 
 
 



 
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
 




11eme rencontres energivie.info - Mulhouse
Du 04/09/2014 au 05/09/2014
Maison & objet - Villepinte
Du 05/09/2014 au 09/09/2014
Maison & objet projets - Villepinte
Du 05/09/2014 au 09/09/2014
Now design a vivre - Paris nord villepinte
Du 05/09/2014 au 09/09/2014
Scènes d'intérieur - Villepinte
Du 05/09/2014 au 09/09/2014

Recherche dans