La filiale d'architecture et d'ingénierie d'Aéroports de Paris vient de remporter un contrat avec la Bahrain Airport Company pour la réalisation du nouveau plan de développement de la plateforme.

ADPI a été choisi pour réaliser le nouveau plan de développement de la plateforme de l'aéroport de Bahreïn. Avec ses quelque 9 millions de passagers en 2009, et compte tenu de la croissance du trafic attendue pour les années à venir, l'aéroport international de Bahreïn a lancé un appel d'offres pour réfléchir à une nouvelle plateforme.

 

La filiale d'ADP se verra confier des études sur la vision du développement à long terme de l'aéroport, une étude sur l'impact environnemental, une autre sur le développement d'une ville aéroportuaire. Elle aura également en charge une étude de faisabilité et d'analyse des coûts pour de nouvelles infrastructures comme la construction d'une seconde piste et d'une nouvelle zone d'extension gagnée sur la mer.

 

"Ce contrat est un nouveau succès pour ADPI dans la région du Moyen Orient. C'est toute notre expertise et notre savoir-faire en matière aéroportuaire qui est reconnu, face à une concurrence de
premier rang mondial. Nous sommes heureux de la confiance toujours renouvelée des donneurs d'ordres de la région. Rappelons que nous y sommes intervenus sur près d'une vingtaine de plans de développement d'aéroports, notamment en Arabie Saoudite (Djeddah), aux Emirats Arabes Unis (Djebel Ali), en Egypte (Le Caire), en Libye, en Jordanie (Amman), en Iran, au Qatar…",
a souligné Alain Le Pajolec, Président-directeur général d'ADPI, dans un communiqué.
actionclactionfp