Le ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire (Meedat) lance ce mardi une enquête sur Internet, visant à évaluer les documents de référence du génie civil. Il s’agira ensuite, à partir des commentaires émis, de créer un «Référentiel Génie civil 2010» plus à jour et cohérent. Explications.

Objectif : développer un outil visant à aider les rédacteurs, pouvoirs adjudicateurs et titulaires de marchés de génie civil. Le ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire (Meedat) lance avec la Fédération nationale des travaux publics (FNTP), une enquête en ligne sur le «référentiel Génie civil 2010», afin d’effectuer un état des besoins en matière de spécifications techniques applicables aux marchés de génie civil.

Il s’agit de mettre à disposition des acteurs de la profession «un ensemble de documents modernes et cohérents, destinés à accompagner, sans chevauchement, un système normatif national transposant le système normatif européen». La première phase de ce projet sera le lancement, ce mardi 15 avril, d’une enquête en ligne. Pendant un mois, les entreprises du secteur sont invitées à exprimer leurs attentes sur le site Internet mis en place à cet effet. Le projet est découpé en six domaines : ouvrages d’art, tunnels, infrastructures de transport, voirie urbaine et espaces publics, agriculture et forêt, et eau, assainissement et déchets.

Dans un deuxième temps, les conclusions du diagnostic serviront de base à la production du référentiel, et les résultats de l’enquête seront présentés à l’automne. La mise à disposition d’ensembles cohérents par domaine est prévue pour la fin 2010. Les documents ainsi produits devront permettre à chaque donneur d’ordre, «dans une perspective de coût global et de développement durable, de faire des choix techniques plus adaptés, en fonction des types d’ouvrages à réaliser».
actionclactionfp