Passé le fait que le plan d'urbanisme interdisait de faire monter trop haut la structure, "la surélévation a dû être posée au-dessus de l'ancienne bâtisse, car cette dernière n'était pas suffisamment solide pour supporter son poids."

 

En effet, la nouvelle construction repose sur des poteaux de bois installés à l'extérieur des murs de la maison existante et s'appuie sur de nouvelles fondations indépendantes. Un nouveau plancher bois, recevant les murs de la surélévation, a été créé au-dessus du plafond de la maison d'origine.
actioncl