Afin de permettre aux maîtres d'œuvre et entreprises de respecter la Réglementation thermique dans le segment particulier de la maison individuelle en secteur diffus et non structuré, l'association Promodul a développé un logiciel de calcul à la prise en main simplifiée. Il permet de valider et comparer les choix techniques avant d'envisager la construction, ainsi que d'éditer l'attestation Bbio. Démonstration avec Jean-Luc Buchou, de la direction technique de Promodul.

La Réglementation thermique 2012, généralisée depuis le 1er janvier de l'année, est un bouleversement pour tout le secteur de la construction. Des outils informatiques existaient déjà pour la RT 2005 qui ne présentait pas de difficultés majeures, mais, jusqu'à aujourd'hui, il n'y avait pas de logiciel de calcul simple pour répondre aux besoins de la filière. "Avec ses objectifs ambitieux, la RT 2012 nécessite une nouvelle méthodologie de travail avec une approche plus pédagogique", souligne Jean-Luc Buchou, qui travaille à la direction technique de Promodul. L'association a donc développé, avec deux éditeurs (BBS Slama et Perrenoud) qui assurent le codage des cahiers des charges et des approches thermiques, six "Boîtes à outils" (BAO) au fil des ans.

 

Une boîte à outil pour la maison individuelle neuve en secteur diffus
La dernière, "BAO Promodul RT 2012 MI" s'adresse à un domaine d'application bien spécifique, celui défini dans le titre IV de l'arrêté d'octobre 2010. "Car dans un nombre restreint de cas, un outil simplifié peut être utilisé", explique Jean-Luc Buchou. "La solution est non concurrente des solutions existantes, plus complexes. Les spécificités des projets concernés sont les suivantes : une maison de forme simple (carré, rectangulaire ou coudée), d'une surface inférieure à 170 m², sans toiture terrasse ni balcon, et qui n'est pas en ossature bois", un secteur qui représenterait potentiellement la moitié du secteur résidentiel diffus. Le logiciel permet alors de réaliser un calcul réglementaire selon un mode de saisie simplifié et sert à la fois d'aide à la conception, en comparant et validant les choix techniques de l'utilisateur. "On peut visualiser rapidement les impacts pour savoir si un projet est bien conforme à la RT 2012 ou pas", poursuit le responsable technique.

 

Découvrez la solution pas à pas, dans les pages suivantes
actionclactionfp