EN IMAGES. A l'occasion de la 14ème biennale d'art contemporain de Lyon, un dôme géodésique, célèbre architecture de Richard Buckminster-Fuller, a fait son apparition en plein cœur de la capitale des Gaules. Celui-ci abrite une drôle de création artistique. Découverte.

Dépoussiéré, remonté, revisité… un dôme géodésique de Richard Buckminster-Fuller, s'est implanté en plein cœur de Lyon, à l'occasion de la 14è Biennale d'art contemporain, qui se tient jusqu'au 7 janvier 2018.

 

Véritable chef d'œuvre de l'architecte américain, cette réalisation installée sur la pelouse de la place Antonin Poncet, n'avait pas quitté les réserves du Centre Pompidou depuis 1997. Composée de plusieurs éléments triangulaires, elle a certes un peu vieilli, mais reste une pièce emblématique de son concepteur. Elle a donc fait le voyage de Paris pour héberger une création de l'artiste Céleste Boursier-Mougenot : clinamen v2. Et le pari artistique est réussi puisqu'ici se joue un dialogue entre deux œuvres.

Une mélodie créée par des bols

A l'intérieur, les visiteurs seront surpris par une atmosphère zen et apaisante dégagée par la bulle en fibre de verre mais aussi par la scène se déroulant devant leurs yeux. Ils se laisseront porter par les bruits et les entrechoquements de dizaines de bols de porcelaine blanche flottant de manière circulaire sur une piscine bleutée en Pré contraint 502 Satin bleu Serge Ferrari, partenaire de l'événement. Spectacle aussi bien visuel que sonore, cette performance n'est pas sans rappeler les mélodies provoquées par des bols tibétains. D'ailleurs, un cours de yoga sera organisé le 15 octobre prochain.

 

Mais la biennale ne s'arrête pas là et rend aussi hommage à l'architecture Richard Buckminster-Fuller dans son parcours à la Sucrière avec une structure géodésique en bois. Un film retrace la philosophie du maître d'œuvre : l'on y voit sa pièce maîtresse, la biosphère de Montréal imaginée pour l'exposition universelle de 1967. Malheureusement, ce dôme dévoile uniquement son armature puisque l'œuvre a brûlé en 1990. Malgré ces aléas, les constructions de Fuller traversent le temps et les époques, et si elles ont servi un temps à l'armée, elles continuent d'étonner en s'offrant aujourd'hui une seconde vie en lieux artistiques. Cette 14ème biennale, qui a pour thème les mondes flottants, en est la preuve la plus limpide.

 

Clinamen v2 de Céleste Boursier-Mougenot, sous le dôme de Richard Buckminster-Fuller, place Antonin Poncet, accès gratuit.

 

 

actionclactionfp

Dôme géodésique

dôme géodésique
dôme géodésique © CG/Batiactu
Un dôme géodésique de Richard Buckminster-Fuller, s'est implanté en plein cœur de Lyon, place Antonin Poncet.

Zoom sur le dôme géodésique de Richard Buckminster-Fuller

un dôme géodésique de Richard Buckminster-Fuller
un dôme géodésique de Richard Buckminster-Fuller © CG/Batiactu
L'œuvre emblématique de Buckminster-Fuller, sortie des collections du Centre Pompidou, Radome, à l'architecture géodésique, rencontre l'œuvre clinamen v2 de Céleste Boursier-Mougenot.

Détail du dôme géodésique

dôme géodésique
dôme géodésique © CG/Batiactu
La particularité du dôme géodésique repose sur sa structure composée de plusieurs éléments triangulaires.

Oeuvre de Céleste Boursier-Mougenot

oeuvre de Céleste Boursier-Mougenot
Oeuvre de Céleste Boursier-Mougenot © CG/Batiactu
L'œuvre de Céleste Boursier-Mougenot s'appuie sur des dizaines de bols de porcelaine blanche flottant de manière circulaire sur une piscine bleutée.

Dialogue entre deux oeuvres

oeuvre de Céleste Boursier-Mougenot
oeuvre de Céleste Boursier-Mougenot © CG/Batiactu
Le projet livre une résonance entre deux œuvres : celle de Céleste Boursier-Mougenot et Richard Buckminster-Fuller.