La présidence de l'Union européenne, assurée pendant les 6 premiers mois de l'année par les Pays-Bas, est l'occasion pour le pays de démontrer son savoir-faire en matière de construction. Il a assemblé un pavillon temporaire dont la façade est réalisée en bioplastique imprimé en 3D, qui sera recyclé à l'issue de la présidence. Découverte.

C'est une symbolique forte qu'ont choisie les Pays-Bas et le cabinet d'architectes DUS : pour accueillir des hommes politiques européens, dans le cadre de la présidence tournante de l'Union, le pays hôte a imaginé un pavillon… recyclable. Installé sur le Marineterrein d'Amsterdam, l'Europe Building présente une façade extrêmement graphique, qui représente les voiles des navires, historiquement importants pour la Hollande. Des formes fluides et immaculées, qui semblent soulevées par le vent pour dévoiler les entrées du bâtiment et créer des alcôves où sont installées des banquettes.

 

Particularité, cette façade se compose d'éléments bioplastiques imprimés en 3D qui seront entièrement recyclés une fois que la mission de présidence néerlandaise sera terminée, au mois de juillet prochain. Les prototypes ont été développés à l'aide d'une imprimante XXL capable de produire des éléments de très grandes dimensions, allant jusqu'à 2 x 2 x 3,50 mètres. Les épreuves de bioplastique, une fois imprimées, sont ensuite remplies d'un béton de couleur claire. Le matériau des façades pourra être déchiqueté et réutilisé à l'envi. Le cabinet d'architectes précise qu'il s'agit d'une première utilisation mondiale pour ce type d'impression 3D dans le domaine public.


Collaboration entre entreprises néerlandaises

 

Le projet Europe Building est la première application concrète d'une collaboration technique débutée sur un autre projet de l'agence, la Print 3D Canal House, une maison d'allure flamande traditionnelle, elle aussi imprimée par la machine Kamermaker. La production des éléments constitutifs de la façade sont ainsi confiés à Actual, une startup basée à Amsterdam qui développe des logiciels de personnalisation en ligne pour la construction en lien avec les imprimantes XL. Quant au concept des façades en forme de voiles utilisées dans le pavillon européen, il a été développé dans un laps de temps très court, grâce à la collaboration déjà mise en place entre DUS (architecture), Actual (paramétrage et impression 3D), Neptunus (structures temporaires), TenTech (ingénierie), Henkel (matériau bioplastique) et Heijmans (construction et montage).

 

Un autre industriel néerlandais a participé au projet, le fabricant d'électroménager et d'éclairages Philips, qui a élaboré la mise en lumière du pavillon. La nuit, les voiles sont ainsi éclairées progressivement grâce à de la lumière pulsée. En journée, les façades blanches révèlent des espaces bleus, la couleur du drapeau de l'Union européenne. Des motifs imprimés dans les alcôves représentent de grands ronds qui se transforment en petits carrés "afin de représenter la diversité et la communion des pays membres". La quadrature du cercle de la construction durable serait-elle finalement à portée de la main ?

 

Découvrez le pavillon en images dans les pages suivantes.
actionclactionfp