DEFI TECHNIQUE. C'est sur un foncier du quartier de La Défense, créé ex-nihilo au-dessus de l'avenue de la Division Leclerc à Courbevoie (Hauts-de-Seine), que sera érigé le bâtiment Trinity de 140 mètres. La livraison de ce projet complexe piloté par l'agence d'architecture Crochon-Brullmann Associés et Vinci Construction est prévue pour le premier trimestre 2019.

Les tours de bureaux font leur retour dans le quartier de La Défense (Hauts-de-Seine). Alors que les chantiers des tours Alto, Landscape (Pascal), et Saint-Gobain, se poursuivent, (en attendant la tour Link), un nouvel immeuble de grande hauteur (IGH) baptisé Trinity est sur le point de montrer le bout de son nez.

 

Relier deux quartiers de la Défense jusqu'alors déconnectés (CNIT et Coupole-Régnault)

 

Avec ses 33 étages et ses 140 mètres de haut, ce projet dessiné par l'agence d'architecture Crochon-Brullmann Associés et soutenu par le promoteur Unibail-Rodamco sera l'un des projets les plus importants de ces trois prochaines années pour le quartier de La Défense, ont souligné les acteurs du projet, ce 2 novembre 2017. L'objectif de la maîtrise d'œuvre reconnue pour avoir restructuré le CNIT, voisin de Trinity sera clair : relier deux quartiers de la Défense jusqu'alors déconnectés (CNIT et Coupole-Régnault), ainsi que deux villes : Puteaux et Courbevoie.

actionclactionfp

Des liaisons végétalisées de 50 arbres

Pose de la première pierre de Trinity à La Défense (Hauts-de-Seine) porté par le Groupe Unibail-Rodamco
Pose de la première pierre de Trinity à La Défense (Hauts-de-Seine) porté par le Groupe Unibail-Rodamco © L'Autre Image
C'est en effet hors-sol, sur un foncier créé ex-nihilo au-dessus de l'avenue de la Division Leclerc et des voies de circulation, que poussera la tour Trinity. "Pensée en couture urbaine avec des liaisons végétalisées de 50 arbres, soudant deux dalles de la Défense, elle bénéficiera d'un emplacement exceptionnel sur le parvis, entre le CNIT et la Tour Areva, explique l'architecte Jean-Luc Crochon du cabinet d'architecture Crochon-Brullman + Associés. Le concept architectural de Trinity joue avec les contraintes du site et les valorise. Il est guidé par sa structure porteuse si particulière, qui en limite la hauteur et l'épaisseur : ainsi le noyau de la tour sera décentré et placé en façade."

Le noyau de la tour décentré déportera les ascenseurs derrière une façade vitrée

Pose de la première pierre de Trinity à La Défense (Hauts-de-Seine) porté par le Groupe Unibail-Rodamco
Pose de la première pierre de Trinity à La Défense (Hauts-de-Seine) porté par le Groupe Unibail-Rodamco © L'Autre Image
Parmi les principales innovations, le noyau de la tour décentré déportera les ascenseurs derrière une façade vitrée, avec un dispositif unique plaçant deux ascenseurs dans la même gaine, complète l'architecte. En parallèle, "les terrasses généreuses et fertiles seront plantées d'arbres en pleine terre, les façades bioclimatiques optimiseront l'apport de lumière naturelle." Le projet facilitera également l'ouverture des fenêtres à tous les étages grâce à des ouvrants pantographiques pour chaque bureau.

Vers un nouveau rythme architectural

Pose de la première pierre de Trinity à La Défense (Hauts-de-Seine) porté par le Groupe Unibail-Rodamco
Pose de la première pierre de Trinity à La Défense (Hauts-de-Seine) porté par le Groupe Unibail-Rodamco © L'Autre Image
Par ailleurs, un nouveau rythme architectural sera créé, grâce à l'apport de modules de quatre étages permettant à l'entreprise de s'organiser autour de plus petites unités à échelle humaine.

Des plateaux de bureaux d'une hauteur sous plafond de 2,80 mètres

Pose de la première pierre de Trinity à La Défense (Hauts-de-Seine) porté par le Groupe Unibail-Rodamco
Pose de la première pierre de Trinity à La Défense (Hauts-de-Seine) porté par le Groupe Unibail-Rodamco © L'Autre Image
Les plateaux de bureaux seront aussi conçus pour maximiser le confort
des utilisateurs, précisent les acteurs du projet. Dotés d'une hauteur sous plafond de 2,80 mètres, ils autoriseront des vues dégagées à 360 degrés. "Innovation majeure du programme, des fenêtres qui s'ouvriront toutes les deux trames permettront d'accéder à l'air libre en tout point du plateau", indiquent les architectes.

S'adapter à l'emprise foncière

Pose de la première pierre de Trinity à La Défense (Hauts-de-Seine) porté par le Groupe Unibail-Rodamco
Pose de la première pierre de Trinity à La Défense (Hauts-de-Seine) porté par le Groupe Unibail-Rodamco © L'Autre Image
"La tour s'édifiera, en effet, au-dessus de l'avenue de la Division Leclerc, dont les 7 voies de circulation seront maintenues en service tout au long des travaux tout comme les flux de fonctionnement de La Défense (bus, pompiers, approvisionnement des hôtels)", complète Hugues Fourmentraux, directeur général de Vinci Construction France.

 

Des travaux déjà entrepris pour la reprise en sous-œuvre du Cnit

Pose de la première pierre de Trinity à La Défense (Hauts-de-Seine) porté par le Groupe Unibail-Rodamco
Pose de la première pierre de Trinity à La Défense (Hauts-de-Seine) porté par le Groupe Unibail-Rodamco © L'Autre Image
Pour Vinci Construction et ses trois filiales Bateg, GTM Bâtiment et Sogea TPI ainsi qu'Unibail-Rodamco, maître d'ouvrage du projet, le premier défi sera de s'adapter à l'emprise foncière. C'est une opération qui a déjà nécessité des travaux de reprise en sous-œuvre du Cnit. Au total, 1.000 pieux et micropieux ont été installés pour conférer à l'ouvrage une assise solide. La livraison de Trinity est prévue au premier trimestre 2019.

Fiche technique : réalisation de la tour Trinity à La Défense (Hauts-de-Seine)

Pose de la première pierre de Trinity à La Défense (Hauts-de-Seine) porté par le Groupe Unibail-Rodamco
Pose de la première pierre de Trinity à La Défense (Hauts-de-Seine) porté par le Groupe Unibail-Rodamco © L'Autre Image
Fiche technique : réalisation de la tour Trinity à La Défense (Hauts-de-Seine)
Maître d'ouvrage, investisseur : Unibail-Rodamco
Aménageur : Établissement public d'aménagement de La Défense Seine
Arche (EPADESA)
Architectes : Crochon Brullmann + Associés
Design : Saguez and Partners
Entreprise générale : Vinci Construction
Obtention du permis de construire : 7 juin 2012
Démarrage des travaux : janvier 2016
Pose de la première pierre : 2 novembre 2017
Livraison prévue au 1er semestre 2019
Coût : 317 millions d'euros