Malgré un mois d'août timide pour les travaux publics, les carnets de commandes se garnissent pour les entreprises du secteur, notamment du fait du Grand Paris.

D'après le bulletin de conjoncture de la Fédération nationale des travaux publics (FNTP), le nombre de marchés conclus entre janvier et août 2017 a augmenté de +10,2%, par rapport à la même période l'année précédente. En termes de travaux réalisés, sur la même période, la tendance est toutefois à la stagnation (-0,2%). Les heures travaillées ont baissé de -2,4% et les heures intérimaires augmenté de +6,7%. Le dynamisme des prises de commandes est imputé par la FNTP à l'appel d'air des travaux du Grand Paris.

 

Le mois d'août 2017, pourtant, a été en léger repli par rapport à août 2016. "En lien avec les vagues de forte chaleur cet été, les heures chômées pour cause d'intempéries augmentent fortement (de +83,6% par rapport à août 2016 en données brutes)", précise la FNTP. Sur les huit premiers mois de l'année, le volume d'heures totales travaillées est lui en hausse de +0,4%.
actionclactionfp