Un an et demi après l'ouverture de la Philharmonie de Paris, conçue par l'architecte français Jean Nouvel, l'accès au toit-belvédère s'ouvre enfin au grand public. L'événement aura lieu ce weekend, à l'occasion des Journées du patrimoine.

Serpenter depuis la pelouse du parc de la Villette jusqu'au sommet de l'imposant bâtiment imaginé par Jean Nouvel : voilà ce que vont pouvoir faire les nombreux Parisiens et touristes, dès ce weekend du 17 et 18 septembre 2018, puisque l'accès au toit-belvédère de la Philharmonie sera enfin ouvert.

 

Plus d'un an et demi après l'ouverture de cette cité musicale du nord-est parisien, revêtue d'une parure aux reflets argent, et située le long du périphérique, le bâtiment est enfin en mesure d'ouvrir son toit-belvédère au public. "Compte tenu de Vigipirate, nous avons attendu pour l'ouvrir d'être en mesure d'assurer les meilleures conditions de sécurité", explique Laurent Bayle, président de la Philharmonie, à l'AFP.

 

Gratuit, l'accès au toit se fera par des ascenseurs situés à l'extérieur du bâtiment, devant le hall principal. Le toit aura une capacité de 700 personnes, qui pourront redescendre par "un chemin de montagne" qui serpente le long du toit en pente jusqu'à la pelouse du parc.

 

Depuis son ouverture en janvier 2015, la Philharmonie a accueilli, sur cette seule année, 1.2 millions de visiteurs, les concerts affichant systématiquement complets. Pour répondre au dispositif Vigipirate, le surcoût en termes de sécurité est estimé à 1 M€ pour 2016.
actionclactionfp