Alors que les travaux du gros œuvre du Grand Stade de Nice viennent de s'achever, l'OGC Nice, le club de football de Ligue 1 et les maîtres d'ouvrage de la future enceinte ont affirmé ce lundi qu'elle sera livrée en août 2013. En parallèle, le logo aux couleurs d'Allianz, l'assureur sponsor, a été dévoilé. Ainsi, "l'Allianz Riviera" sera le premier stade conçu pour accueillir l'Euro 2016 portant le nom d'une entreprise.

Débutés en août 2011, les travaux de gros oeuvre du Grand stade de Nice assurés par Vinci Construction viennent d'être achevés. "Place désormais à la livraison des parkings en sous-sol, de la pose des 20 km de gradins et de charpentes, des peintures pour une livraison en août 2013", nous précise un porte-parole du groupe Vinci.
Une date qu'a confirmée lundi 26 novembre Xavier Lortat-Jacob, président de Nice Éco Stadium, à l'issue d'une réunion entre tous les partenaires du projet.

 

Un projet à 243,5 millions d'euros
Pour rappel, l'infrastructure - de 35.000 places et 29.000 m² de surfaces commerciales- dessinée par l'architecte Jean-Michel Wilmotte, est construite et sera gérée par un consortium mené par le groupe de BTP et de concessions Vinci dans le cadre d'un partenariat public-privé (PPP), d'une durée de 30 ans.

 

Le chantier est précisément mené par Nice Eco Stadium, société ad hoc détenue à 50% par Vinci Concessions, 25% par la Caisse des dépôts et consignations et 25% par Seief, une société d'investissement propriété de Dexia.

 

De plus, le coût total des travaux a été revu à la hausse, de 217,7 millions d'euros prévus au départ à 243,5 millions d'euros aujourd'hui, dont 65 millions d'euros financés par les subventions publiques.

 

"L'Allianz Riviera" dévoile son identité graphique
Par ailleurs, le logo aux couleurs d'Allianz, l'assureur européen, qui versera à ce titre 1,8 million d'euros par an pendant neuf ans, a également été dévoilé lundi. La couleur bleue a été choisie pour ce logo en référence à celle de l'assureur allemand et du ciel azuréen. L'Allianz Riviera sera ainsi le premier stade conçu pour l'accueillir l'Euro 2016, portant le nom d'une entreprise.

 

"C'est une joie pour le maire de Nice d'accueillir l'Allianz Riviera, nouvelle icône de la Côte d'Azur, un équipement multifonctionnel dédié aux sports et aux grands événements", a déclaré de son côté Christian Estrosi, le maire de la ville.

 

Le premier événement prévu est un match de l'OGC Nice. Avant cela, le contre-la-montre du Tour de France prévu le 2 juillet 2012 permettra à des millions de téléspectateurs de voir l'"Allianz Riviera" pratiquement achevé. En septembre 2013, le stade accueillera les Jeux de la Francophonie.

 

Musée national du sport: le maire de Nice "un peu moins pessimiste"
L'enceinte niçoise doit aussi abriter un musée national du sport. L'Etat vient néanmoins de remettre en cause la subvention promise de 8,4 millions d'euros pour son aménagement. "Si l'Etat ne respecte pas, au 31 décembre, ses engagements, je saisirai les instances juridiques", a menacé Christian Estrosi, le maire de Nice.

actionclactionfp