En Chine, le pont Beipanjiang, le plus haut du monde, a été ouvert, le 29 décembre 2016, à la circulation, où il relie deux provinces montagneuses du sud-ouest du pays. Cet ouvrage inédit long de 1.341 mètres culmine à 565 mètres au-dessus d'une rivière.

Cette superstructure, équivalente à un immeuble de 200 étages, bat un nouveau record. Qualifié de "plus haut du monde", le pont Beipanjiang, culminant à 565 mètres de hauteur, a été ouvert à la circulation, le jeudi 29 décembre 2016, en Chine, a indiqué le département des Transports du Guizhou dans un communiqué.

 

Construit dès 2013, ce nouvel ouvrage surpasse ainsi le pont de la Rivière Siduhe, dans la province du Hubei (centre de la Chine), comme pont le plus haut du monde, avait précédemment assuré le gouvernement provincial du Guizhou.

 

Un investissement de plus de 138 millions d'euros

 

Ce nouvel axe, long de 1.341 mètres, qui franchit une rivière, permet ainsi de relier les villes de Xuanwei, dans la province du Yunnan, et Shuicheng, dans celle du Guizhou, en une heure de route environ contre plus de quatre auparavant. Pour rappel, l'infrastructure, a nécessité un investissement de plus de 138 millions d'euros, rappelle le Quotidien du Guizhou, un journal local.

 

Certes, cet édifice est impressionnant mais si l'on prend en compte la hauteur des seules structures du pont -et non pas la distance qui sépare le tablier du sol-, c'est le viaduc de Millau, en France, qui s'impose au premier rang mondial, avec 343 mètres pour la pile la plus haute.
actionclactionfp