Le jury du concours des Jeunes Architectes Arabes s'est réuni le mardi 29 mai à Paris et a attribué 3 prix et 12 mentions parmi les quelque 140 projets participants. Présentation des projets primés, qui seront bientôt exposés à Venise et Paris.

Trois prix ex-aequo et 12 mentions dont une mention spéciale ont été décerné par le jury international du concours des Jeunes Architectes Arabes qui s'est réuni mardi pour choisir ses lauréats parmi les 140 participants. La compétition était ouverte à tout architecte diplômé, ayant exercé au minimum 15 ans, et ressortissant d'un pays d'Afrique du Nord, du Proche ou du Moyen-Orient. Les participants ont été jugés sur des critères de qualité, originalité, concept, capacité d'innovation, approche du développement durable, et réponse au thème « Common Ground » de la 13e édition de la Biennale d'architecture de Venise.

 

Le jury a souligné des projets représentatifs et exemplaires, qui ouvrent des perspectives, et donnent des réponses inventives dans la grande diversité des pays arabes. Les jurés ont ainsi félicité Youssef Tohme pour son projet de Campus de l'innovation de Beyrouth qui « montre combien la symbiose entre la tradition et la modernité peut redéfinir l'espace ».

 

Une initiative d'A.S Architecture
Ce concours est le fruit d'une initiative menée par l'agence AS.Architecture-Studio, accompagnée par l'Institut du Monde Arabe (IMA). Les primés et mentionnés seront invités à présenter leur projet dans le cadre de la 13e Biennale d'Architecture de Venise au Palazzo Santa Maria du 28 aout au 14 octobre puis lors d'une exposition spécifique à l'IMA, à Paris, du 15 octobre au 3 février 2013.

 

AS.Architecture-Studio, créé à Paris en 1973, a signé plusieurs réalisations marquantes, outre l'Institut du Monde Arabe, comme le Parlement Européen de Strasbourg. Composé d'architectes du monde entier, elle définit l'architecture comme « un art engagé dans la société, la construction du cadre de vie de l'homme ».

 


Palmarès
Les trois primés sont :
- Tarik Oualalou (Kilo Architectures) de Rabat, Maroc, pour le projet « Volubilis Musée Archéologique ».
- Chamss Oulkadi d'Agadir, Maroc, en équipe avec Khalid Ait El Madani pour le projet « Mémorial, histoire d'une ville détruite ».
- Youssef Tohme (Y.Tohme / Architects & associates) de Beyrouth, Liban pour le projet « Campus de l'innovation, de l'économie et du sport ».

 

Les mentionnés sont :
- Saba Al Muhtaseb, en équipe avec Wala'a Mazahreh et Yaman Amr, Jordanie, pour le projet « The living voids »
- Khalid Al Najjar, Emirats Arabes Unis, pour le projet « Code Business Tower »
- Aziz Alqatami, Koweït, pour le projet « Atelier Aziz Alqatami »
- Marwan Basmaji, Liban, pour le projet « Barbar temples visitor center »
- Aimad El Kanit, Maroc, pour le projet « Parc solaire à Tinghir »
- Meriam Ghandi, Maroc, pour le projet « Construire avec les habitants du village »
- Hind Oudrhiri, Maroc, pour le projet « Vague(s) »
- Nivine Ibeche, Syrie, pour le projet « Alif, LAM, Corps : entre corps et Damas, une architecture dialogue »
- Paul Kaloustian, Liban, pour le projet « House in a forest »
- Driss Kettani, en équipe avec Saad El Kabbaj et Mohamed Amine Siana, Maroc, pour le projet « Faculté polydisciplinaire de Taroudant »
- Ahmad Tahlawi, Syrie, pour le projet « Alkelania district archeological site »
- La mention spéciale du jury a été attribuée à Meriem Gherba et Wydad Tedjini Bailiche, et Yamina Esma Tebib et Fatima Benmenni pour leurs projets d'étude respectifs réalisés sous la direction de Mohamed Adel Souami, professeur à l'Ecole Polytechnique d'Architecture et d'Urbanisme d'Alger. Elles sont toutes diplômées de l'EPAU d'Alger.
actionclactionfp