CHANTIER. A quelques mois de sa livraison prévue au premier trimestre 2014, l'ossature du pont-passerelle du Mont-Saint-Michel, imaginée par l'agence Dietmar Feichtinger, se couvre de platelages en chêne et de dalles de béton qui accueilleront le revêtement final. Découverte.

Alors que les navettes circulent aujourd'hui sur la digue-route du Mont-Saint-Michel dans la Manche, le pont-passerelle voit en parallèle sa structure métallique se recouvrir d'une enveloppe de béton et de bois. Déjà, le tablier de la passerelle, scindé en trois bandes -deux cheminements piétonniers recouverts d'un platelage de chêne et une chaussée centrale en béton armé réservée à la circulation de navettes- est opérationnel.

 

"L'édifice prend forme très vite"
"A ce jour, près de la moitié de l'ouvrage long à terme de 756 mètres, est ainsi habillé, nous sommes sur la bonne voie", nous signale un architecte de l'agence Dietmar Feichtinger, en charge de la conception de l'ouvrage en courbe. Depuis, le début des travaux du pont-passerelle entrepris en octobre 2011, l'édifice prend forme très vite, pour qu'il soit mis en service pour le premier trimestre 2014." Les 142 pieux, de 30 à 35 mètres, installés méticuleusement, à raison d'un ou deux par jour, en fonction des marées, ont fait partie aussi de l'une des étapes phares du chantier.

 

Conception et réalisation du pont-passerelle du Mont-Saint-Michel (Manche)
Maitre d'ouvrage: Syndicat mixte Baie du Mont-Saint-Michel (Manche)
Groupement de maîtrise d'oeuvre: Dietmar Feichtinger Architectes, BET Schlaich, Bergemann & Partner
Marché 2: fondations spéciales, génie civil, tablier mixte, structure métallique, montage et levage: Eiffage Construction Métallique, Eiffage Travaux Maritimes et Fluviaux/ Spie Fondations.
Marché 3 : platelage et main courante en bois: les Ateliesr Aubert-Labansat.
Mise en service de l'ouvrage prévue pour le printemps 2014.

Découvrez dès la page 2, la suite de l'article dédiée aux travaux du pont-passerelle du Mont-Saint-Michel.

actionclactionfp