Marché des locaux d'activités français : de fortes disparités en régions (diaporama)

Le spécialiste en conseil et gestion d’immobilier d’entreprise, Atisreal, vient de publier une étude sur les locaux d’activités en France. Etat des transactions, prix des loyers, les villes les plus dynamiques... Bilan de l’année 2007 en Ile-de-France et dans les régions.

 
 
 
Appartenant à BNP Paribas, la société Atisreal vient de publier au mois d’avril les derniers chiffres concernant l’état des locaux d’activités en France. Elle fait le point sur l’année 2007 au niveau de l’immobilier d’entreprise – hors entrepôts – en distinguant les résultats du marché au niveau régional et au niveau de l’Ile-de-France.

En régions, une disparité cachée
La ville de Lyon a progressé de 13% en un an avec 380.000 m² commercialisés pour l’année 2007. Avec ces chiffres, elle arrive en tête du marché régional – sans prendre en compte l’Ile-de-France – des locaux d’activités. Les derniers de la liste sont Annecy, Clermont et Montpellier avec seulement moins de 50.000 m de locaux d’entreprise commercialisés. D’un aspect global, le marché régional des locaux d’activité paraît au premier abord équilibré avec 2 millions de m² d’offre à un an pour 1,9 millions de transactions. Mais les chiffres précédents montrent bien une forte disparité entre les différentes régions.

D’une ville sur l’autre, la différence des loyers est très importante concernant les bâtiments d’activité de seconde main. Après Nice qui se différencie des autres villes par une faible offre foncière – 100 euros HT.HC./m²/an, arrivent Strasbourg, Montpellier, Bordeaux et Nantes – 60 euros HT.HC./m²/an. Les plus bas loyers dans les villes comparées sont de l’ordre de 40 euros HT.HC./m²/an pour Orléans, Rouen, Dijon, Clermont et Lille.

En Ile-de-France, une stabilité
En Ile-de-France, la plupart des transactions immobilières d’entreprises ont été localisées pour l’année 2007 sur la deuxième couronne parisienne. Les valeurs des locaux varient en fonction du lieu où ils sont situés, suivant s’il s’agit d’un local mixte implanté en 1ère couronne ouest ou d’un entrepôt en 2ème et 3ème couronne. Cela peut passer du simple au triple. Pour ce qui est de l’état général du marché des locaux d’activité en Ile-de-France, on peut constater que les activités comme les transports et la distribution sont en progression. Ces deux secteurs sont aussi ceux qui comprennent la majorité des utilisateurs des locaux commercialisés en 2007. Autre constat, l’activité industrielle se maintient pourtant en réduction dans le reste de la France. L’offre de ces locaux d’entreprise se porte essentiellement sur des bâtiments anciens avec une offre existante neuve atteignant seulement 8% de l’offre disponible.

Découvrez quelques extraits de l’étude en images

(19/05/2008)

 
 
 
 



 
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux
 




Salon habitat et loisirs - volvic - Volvic
Du 01/10/2014 au 30/10/2014
Artibat - Rennes
Du 22/10/2014 au 24/10/2014
Project city - Lille
Du 22/10/2014 au 23/10/2014
Congres de l'unsfa - Saint etienne
Du 23/10/2014 au 25/10/2014
Salon rent - real estate and news technologies - Paris
Du 29/10/2014 au 30/10/2014

Recherche dans