L'énergéticien suisse Axpo va prendre une participation de 49 % dans neuf parcs éoliens français. Ces derniers, d'une puissance totale de 100 MW, continueront à être détenus et exploités par EDP Renewables, leur constructeur.

Le groupe d'électricité helvète Axpo et sa filiale CKW (Centralschweizerische Kraftwerke), vont prendre une participation de, respectivement, 29 % et 20 %, dans neuf parcs éoliens français, propriétés d'EDP Renewables. Au total, les installations concernées disposent de 48 turbines d'une puissance totale de 100 MW et fournissent environ 230 GWh de courant électrique, soit la consommation annuelle de 51.000 ménages.

 

Des acteurs européens de l'énergie
EDP Renewables est une filiale de "Energias De Portugal" qui exploite des parcs éoliens en Europe et en Amérique du Nord, et qui se classe à la troisième place du secteur dans le monde. En France, la société dispose d'éoliennes dans six régions pour une puissance cumulée de 314 MW. Dans le détail, EDPR possède 93 MW en région Centre, 81 MW en Bretagne, 45 MW en Haute-Normandie, 36 MW en Midi-Pyrénées, 30 MW en Picardie et 22 MW en Bourgogne. Ensemble, toutes ces éoliennes ont produit 693 GWh de courant électrique en 2012 (4,4 % du marché) avec un facteur de charge de 26 %. Le groupe dispose d'un portefeuille de projets en France d'une puissance supplémentaire de 584 MW.

 

De son côté, Axpo se définit comme "un acteur suisse du secteur de l'énergie alliant une implantation locale et une présence au niveau européen". Il appartient à 100 % aux cantons du nord-est du pays et fournit, avec ses partenaires, de l'électricité à 3 millions de personnes. Axpo opère depuis la production à la distribution, en passant par le négoce d'électricité. Le groupe emploie 4.368 personnes et a enregistré un chiffre d'affaires de 5,95 Mrds € en 2012, pour un résultat de 228 M€. Son portefeuille diversifié repose sur le nucléaire (22,47 GWh), l'hydroélectricité (9,18 GWh), les centrales thermiques classiques (5,39 GWh), les nouvelles énergies (0,285 GWh), et le recours à des entreprises tierces et au négoce (sans précision sur la source énergétique) avec 36,6 GWh.
actionclactionfp