La France produit chaque année environ 260 millions de tonnes de déchets du BTP dont une grande part de béton. Mais, pour l'instant, ce matériau a du mal à être recyclé. Pour remédier à cela, un projet a été mis en place : Recybéton. Découvrez en quoi il consiste.

"A l'heure actuelle, seule une fraction de ces déchets est recyclée, et n'est à présent destinée qu'aux travaux routiers. La part de granulats recyclés est estimée à seulement 10% de la production nationale totale de granulats", le constat dressé sur le recyclage des bétons pourrait se résumer autour d'une expression : peut mieux faire.

 

Dans cet objectif, un programme a été lancé : Recybéton porté par les professionnels de la construction et des travaux publics. Avec une enveloppe de 5 M€ HT, le projet - soutenu financièrement par le MEDDE (Ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie) et par l'ANR (Agence Nationale de la Recherche) dans le cadre du projet ECOREB (ECOconstruction par le Recyclage du Béton), mais surtout par les partenaires du projet - prévoit de recycler le béton notamment ceux des bâtiments construits pendant la période des Trente Glorieuses qui arrivent en fin de vie. "A titre d'exemple, des projets comme ceux du Grand Paris devraient accroître de 5 millions de tonnes par an la consommation de granulats en Île-de-France", explique Recybéton dans un communiqué.

 

En outre, le recyclage pourrait être une solution pour pallier les difficultés à ouvrir des carrières pour cause de contraintes environnementales et administratives. Mais pour cela, il faut gérer le tri. A ce sujet, la filière se développe : Il est important de "promouvoir la déconstruction sélective des bâtiments et des structures de génie civil (...) Grâce au tri rigoureux et aux techniques de plus en plus utilisées de déconstruction sélective, les matériaux déconstruits pourront être orientés vers les meilleures filières de recyclage, dont le béton", note Recybéton.

Réutiliser l'intégralité du béton

Quid de la suite pour le béton ? La première idée repose sur la réutilisation de ces derniers dans de nouveaux bétons. Recybéton réfléchit au "moyen de réutiliser l'intégralité des matériaux issus des bétons déconstruits, y compris la fraction fine, dans de nouveaux bétons (à l'exception des bétons à haute performance). Pour cela, la recherche s'atèle à résoudre les difficultés identifiées d'emblée : retrait, fissuration, absorption d'eau plus importante des granulats de béton concassés, alcaliréaction (réaction chimique pouvant engendrer un gonflement du béton)". Quant au deuxième défi, il concerne les matériaux issus de la déconstruction des bétons comme matière première pour la production de ciments, autrement dit comme liants hydrauliques, notamment pour produire le clinker ou comme ajout dans de nouveaux ciments.

 

Actuellement, des chantiers expérimentaux mettent en œuvre ces démarches. Ces retours d'expérience vont être partagés dans des guides afin de donner aux professionnels la connaissance et les outils spécifiques pour valoriser leurs déchets et participer ainsi à ce que l'on appelle l'économie circulaire…
actionclactionfp