Il ne fallait pas toucher au "Rocher de la Dame elfe" ; à cause d'une série d'incidents survenus sur le chantier d'une route dans le nord de l'Islande, une entreprise locale a décidé de déplacer le caillou qui semble porter malheur, afin de s'attirer les bonnes grâces d'esprits farceurs.

Certaines croyances ont la vie dure. En Islande, on croit aux elfes, des êtres surnaturels d'ordinaire pacifiques. A tel point qu'une entreprise de travaux publics, qui avait construit une route dans le nord du pays à Siglufjördur en août 2015, a été obligée de ressortir ses pelleteuses pour… déterrer un rocher aux pouvoirs mystiques qui avait été malencontreusement recouvert de tonnes de déblai.

 

Une idée qui n'avait manifestement pas plu aux esprits elfiques qui, depuis un an, s'acharnaient sur la route et sur ceux qui s'y intéressaient. Outre une inondation et un glissement de terrain, une personne chargée de venir constater les dégâts s'était blessée, tandis qu'un engin de chantier était tombé en panne. Une accumulation d'incidents suffisante - selon l'entreprise Bass - pour justifier une nouvelle intervention de déterrage de "l'Alfkonusteinn" (rocher de la Dame elfe).

 

Ce genre de mésaventure serait courant en Islande sur les chantiers de routes, où les entreprises doivent composer avec les légendes locales. L'AFP relate l'histoire d'un rocher situé près de Reykjavik qui avait nécessité en 1971 l'intervention d'un médium afin de négocier une trêve d'une semaine avec les elfes, le temps qu'on le déplace pour des travaux…
actionclactionfp