Les sociétés NGE et Altitude viennent d'annoncer avoir obtenu le marché de déploiement de la fibre optique dans le Grand Est. Détails.

Un million de prises très haut débit, 1,3 milliard d'euros. Les chiffres concernant le contrat obtenu par les sociétés NGE et Altitude parlent d'eux-mêmes. Il s'agira de déployer la fibre optique d'ici 2023 dans sept départements du Grand Est (Ardennes, Aube, Marne, Haute-Marne, Meurthe-et-Moselle, Meuse et Vosges). Cette initiative s'effectue dans le cadre du plan très haut débit lancé par les pouvoirs publics.

 

Ce déploiement s'inscrit dans une concession de 35 ans qui sera portée par une société concessionnaire réunissant, comme sur le territoire de l'Alsace, le groupe NGE, l'opérateur télécom Altitude Infrastructure, et les fonds d'infrastructure Marguerite et Quaero, à laquelle se joindra la Caisse des Dépôts et Consignations. Ce sont près de 1,5 million de prises qui seront déployées dans tous les foyers, équipements publics et entreprises de 4.300 communes. Le groupement assurera la conception, le financement, la construction, la commercialisation, l'exploitation et la maintenance du réseau à Très Haut Débit.

"Un défi ambitieux pour nos entreprises", Antoine Metzger (NGE)

L'affaire sera, d'après le groupement, à l'origine de plus de 2.000 emplois locaux pendant toute la durée des travaux. Comme à Strasbourg depuis 2016, des formations professionnalisantes aux métiers de la fibre seront proposées aux demandeurs d'emploi. "C'est un défi ambitieux pour nos entreprises qui vont déployer 95 chantiers en parallèle dans la première Région numérique de France", affirme Antoine Metzger, président du directoire de NGE, dans un communiqué de presse. "Ce nouveau marché confirme notre positionnement d'acteur désormais incontournable du déploiement de la fibre dans les territoires."
actionclactionfp