Forte de son succès depuis 2003, l'exposition sur Fernand Pouillon ne cesse de tourner dans les grandes villes françaises. Du 6 avril au 13 juin, elle s'arrête à la maison de l'architecture, des territoires et du paysage d'Angers. L'occasion de découvrir ou de redécouvrir les grands ensembles constructifs imaginés par le célèbre architecte. Aperçu en images.

Fernand Pouillon est un architecte méconnu. Souvent décrié, il a alimenté, dans les années 60, les pages de faits divers pour des affaires immobilières, occultant ainsi son œuvre et ses réalisations. D'ailleurs, ces scandales l'ont poussé à s'exiler en Algérie où il a construit des hôtels, des bureaux, des postes, des cités universitaires ou encore des habitations.

 

C'est donc pour rendre hommage à son travail français, que le Pavillon de l'arsenal de Paris a lancé en 2003 une exposition itinérante, actuellement à Angers, revenant sur quatre grands projets de l'architecte. Il s'agit d'immenses ensembles de logements conçus dans la région parisienne à Pantin, Montrouge, Boulogne-Billancourt et Meudon-la-Forêt. Ces opérations mettent en scène des immeubles conséquents dont l'objectif est de loger des centaines de personnes : «L'idée est de montrer qu'on peut faire de la qualité même si on fait de la quantité», confie Sandrine Prouteau, chargée de la diffusion culturelle à la maison de l'architecture, des territoires et du paysage d'Angers. Avant d'ajouter : «Si les immeubles sont bien faits et bien conçus, ils peuvent passer des décennies». Fernand Pouillon a toujours fait attention à la solidité de ses constructions notamment à travers l'utilisation de matériaux résistants comme le béton, mais aussi moins communément comme la pierre.

 

Des réalisations appréciées des habitants
Les quatre projets choisis pour l'exposition se posent comme des témoins d'une époque, mais aussi comme des exemples d'architecture de grand format réussis. D'autant plus que les occupants des appartements semblent attachés à leur immeuble : «Les programmes présentés ont même obtenu le label patrimoine du 20ème siècle. Et à Meudon-la-Forêt, les habitants qui vont fêter les 50 ans du projet ont même prévu d'organiser des petits événements !», raconte Sandrine Prouteau. Même constat en Algérie où les bâtiments sont bien perçus par les résidents : «Ils sont heureux et connaissent même le nom de l'architecte», souligne la chargée de la diffusion culturelle.

 

Hier critiquée, aujourd'hui plébiscitée, il semblerait que la conception architecturale de Fernand Pouillon ait enfin trouvé sa place dans le paysage urbain français.

 


Exposition «Fernand Pouillon, architecte», Maison de l'Architecture, des Territoires et du Paysage à Angers, du 6 avril au 13 juin. Entrée libre et gratuite.

 

Conférence de Jacques Lucan : La reconnaissance de Fernand Pouillon / Jeudi 20 mai 2010 à 18h30.

 

Découvrez les quatres projets de l'exposition en images.

 

actionclactionfp