Le géant de l'électricité EDF vient de recevoir le prix Pinocchio du climat dans la catégorie "Greenwashing pour ses affirmations sur son mix électricité à 98% sans CO2. Explications.

Partenaire officiel de la COP21, EDF fait partie des grands lauréats avec la BNP-Paribas et Chevron des Prix Pinocchio du Climat. Organisé par les Amis de la Terre (réseau écologiste mondial), ce prix dénonce la responsabilité des entreprises dans l'affaiblissement des politiques climatiques et l'impact de leurs activités sur les communautés locales. Pour la deuxième fois depuis la création du trophée en 2008, le bonnet d'âne revient à l'électricien français. Il s'est fait cette année épinglé pour sa campagne publicitaire visant à présenter le nucléaire comme une "énergie propre" et pour ses investissements dans les énergies fossiles.
Selon le site internet du Prix Pinocchio, l'entreprise détiendrait 16 centrales à charbon dans le monde, dont quelques-unes parmi les plus polluantes d'Europe. "Tant que BNP-Paribas et EDF continueront d'investir massivement dans les énergies fossiles et le nucléaire, ils feront patie du problème, pas de la solution", a commenté Juliette Renaud, chargée de campagne sur la Responsabilité sociale et environnementale des entreprises aux Amis de la Terre France.

Des efforts verts jugés positifs

En 2009, déjà, EDF avait été pointé du doigt pour une campagne de communication plus onéreuse que les dépenses du groupe en recherche et développement dans les énergies renouvelables.
Le réseau "Sortir du nucléaire" n'a pas tardé à réagir à l'annonce du résultat. Pour l'association, EDF mérite amplement cette victoire. Un rapport de Thomson Reuters en 2013 classait l'entreprise française parmi les 20 principaux émetteurs mondiaux de gaz à effet de serre.
Toutefois, EDF n'est pas toujours un mauvais élève. Récemment, le géant de l'électricité est arrivé en tête des entreprises jugées positivement, devant Engie et Veolia, dans un sondage réalisé par Odoxa pour BFM Business, Challenges et Aviva. EDF est en tête des entreprises jugées positivement, devant Engie et Veolia. Le groupe se voit ainsi récompenser pour ses efforts en matière d'investissement dans les énergies renouvelables (hydraulique, photovoltaïque, éolien...). Contradictoire, vous avez dit contradictoire ?
actionclactionfp