Le récent remaniement ministériel a vu l'entrée de Delphine Gény-Stéphann au gouvernement. Nommée secrétaire d'Etat aux côtés de Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances, elle a passé 12 ans chez Saint-Gobain. Retour sur son parcours qui mêle service public et industrie.

Diplômée de l'école Polytechnique, de l'école des Ponts Paristech et du Collège des ingénieurs, Delphine Gény-Stéphann est un pur produit des filiales d'excellence françaises. Appelée ce 25 novembre 2017 à venir seconder Bruno Le Maire au ministère de l'Economie et des Finances, elle cumule les expériences et compétences variées.

 

Ancienne ingénieure en chef du corps des ingénieurs, elle a débuté sa carrière en 1994 à Bercy, à la direction du Trésor du ministère. Sa nomination au sein du gouvernement légèrement remanié est donc un retour aux sources. Entre 1999 et 2005, Delphine Gény-Stéphann est chef de bureau à l'agence de participation de l'Etat avant de passer du côté privé de l'économie.

 

Douze ans chez Saint-Gobain

 

Elle entre alors chez Saint-Gobain pour rejoindre le pôle des Matériaux de haute performance, en tant que directrice du développement, puis directrice financière de l'activité Matériaux céramiques. En 2013, Delphine Gény-Stephann est nommée directrice External Venturing du groupe en charge des opérations de fusion-acquisition, pour le pôle Matériaux innovants, avant de devenir directrice du plan et de la stratégie de Saint-Gobain dès le mois d'octobre 2014. En juillet 2017, elle avait été nommée directrice Grains céramiques et quartz, toujours au sein du pôle Matériaux innovants du groupe.

 

A Bercy, elle prend la succession de Benjamin Griveaux, devenu porte-parole du gouvernement.
actionclactionfp