Agé de 63 ans, Joseph Le Jollec est décédé le 24 mai dernier, alors qu'il était en voyage en Inde. Directeur général de BDR Thermea jusqu'en août 2015, et président du salon Interclima+elec, il avait œuvré une grande partie de sa carrière dans l'industrie du génie climatique.

Alors qu'il effectuait un séjour dans le sud de l'Inde, Jospeh Le Jollec a été victime d'une crise cardiaque et est décédé le 24 mai dernier, annonce aujourd'hui le groupe BDR Thermea, dont il aura été le directeur général jusqu'en août 2015, avant de passer la main à Thierry Leroy.

 

Auparavant, il avait passé une longue partie de sa carrière au sein du groupe De Dietrich Thermique. Chez BDR Thermea, il avait mis sa connaissance approfondie du marché et de ses acteurs au service de l'entreprise, afin de lui insuffler la dynamique pour aborder les changements profonds de ces dernières années.

 

Passionné et visionnaire

 

C'est donc avec beaucoup de tristesse que le groupe annonce ce jour le décès d'un « dirigeant charismatique », qui, « fort de ses valeurs humaines, de son esprit d'analyse et de synthèse ainsi que de son ouverture d'esprit » a « façonné l'entreprise pour en faire un leader actuel de l'industrie du génie climatique ».

 

Joseph Le Jollec s'était également beaucoup impliqué dans les instances professionnelles, et notamment en tant qu'administrateur d'Uniclima et Président du salon Interclima+elec, au sein desquelles il avait participé « au développement des technologies ainsi qu'à l'évolution et la reconnaissance des métiers de la filière ».

 

A Batiactu, nous nous souviendrons d'une interview réalisée en 2012, où il déclarait : « Pourquoi ne pas trouver des synergies entre Interclima et Batimat ? ». En 2013, le premier salon rassemblant Batimat, Interclima+elec et Ideobain se tenait à Villepinte… Un visionnaire.

 

La rédaction de Batiactu adresse ses sincères condoléances à sa famille et ses proches.
actionclactionfp