Ségolène Royal a adressé, mercredi 23 mars 2016, un courrier aux principales banques françaises pour les mobiliser et leur rappeler leur rôle dans la réussite de la transition énergétique pour la croissance verte.

Dans un courrier adressé aux principales banques françaises, la ministre de l'Environnement, appelle à se mobiliser pour la croissance verte. Elle souhaite ainsi les inciter à s'impliquer dans la mise en place des mesures du Gouvernement pour la transition énergétique et la création d'emplois verts.

 

Des duos d'aides pour la rénovation énergétique à promouvoir et à faciliter

 

Dans son courrier, Ségolène Royal présente les récents dispositifs que les banques peuvent dès à présent mettre en place, comme l'éco-prêt à taux zéro. Ce dernier, financé par l'État, peut être désormais cumulé avec le crédit d'impôt transition énergétique (CITE) depuis le 1er mars 2016, et ce sans condition de ressources. Elle rappelle également le rôle essentiel des banques dans le financement de la transition énergétique lorsqu'elles proposent des fonds verts à leurs épargnants.

 

Enfin, la ministre invite les établissements bancaires à inciter les gestionnaires de fonds à rendre des comptes sur l'empreinte carbone de leurs décisions d'investissements. Une mesure qui sera obligatoire dès l'an prochain. Pour les motiver, le courrier précise d'ailleurs qu'un prix sera décerné aux meilleurs rapports climats avant la fin de l'été.
actionclactionfp