Le Tribunal de commerce vient de condamner les sociétés 10S et Lairko France pour contrefaçon de produits Dirickx, spécialiste des clôtures et des poteaux pour la protection de sites.

Dirickx Industries vient de gagner deux procès qui l'opposaient aux sociétés 10S et Lairko France. Toutes deux ont été condamnées, par un jugement rendu le 24 mai dernier, à lui verser des dommages et intérêts en réparation des préjudices subis du fait d'actes de concurrence déloyale et du fait des actes de concurrence parasitaire commis, précise un communiqué du groupe spécialiste des clôtures et poteaux destinés à la protection des sites.

 

En effet, l'entreprise basée en Mayenne avait constaté, en fin 2011, que ces deux sociétés commercialisaient des poteaux identiques aux siens, qu'elle vend sous les marques Axis et Axor.

 

10S devra donc verser au total 45.000 € d'indemnités, tandis que Lairko devra s'acquitter d'une somme 56.000 €.

 

Pour rappel, selon les chiffres de l'OCDE, la contrefaçon aurait pour conséquence directe la suppression de 200.000 emplois dans le monde, dont 100.000 en Europe et 30.000 en France. En France, ce serait plus d'une entreprise sur deux qui serait concernée.
actionclactionfp