« La dynamique positive se confirme », annonce ce vendredi le ministère du Logement. Les permis de construire enregistrent une hausse marquée, tandis que les mises en chantier confirment leur croissance. De bon augure pour les mois à venir…

Sur douze mois, en données cumulées, le nombre de logements autorisés a bondi de +8.3%, à 401.200 unités. Et ce grâce à une forte progression des permis de construire des logements collectifs (+13.1%), ainsi que des logements en résidence (+15.9%) et de la bonne forme du logement individuel pur (+2.3%), révèle, ce vendredi 26 août 2015, les chiffres du Commissariat général au développement durable (CGDD).

 

Sur les trois derniers mois (mai-juin-juillet), la progression est de 4.1% par rapport aux mêmes mois de l'année précédente. En revanche, la tendance a légèrement faibli par rapport aux trois mois précédents (février-mars-avril), s'établissant à -0.3%.

 

L'individuel groupé perd du terrain

 

Du côté des mises en chantier, le nombre de logements commencés est de9 1.900 ces trois derniers mois par rapport au même trimestre de l'an passé, la hausse s'élevant à 4.7%. Sur douze mois, ce sont ainsi 356.300 logements mis en chantier, soit une augmentation de 5.6% par rapport au cumul des 12 mois précédents. Dans le détail, la progression est de 8.7% pour le collectif, de 8.4% pour le logement en résidences et de 1.9% pour l'individuel pur. Seul le logement individuel groupé recule de 0.6%.

 

Le ministère du Logement précise qu' « à l'appui de cette tendance, le délai moyen d'ouverture de chantiers de logements collectifs s'établit à 7.9 mois, un niveau largement inférieur à sa moyenne de longue période (10.7 mois) ».

« Signaux encourageants »

Concernant les locaux non résidentiels, la tendance haussière se confirme aussi. La dynamique durable perdure, avec la mise en chantier de près de 5.7 millions de m2 de locaux de mai à juillet 2016, soit une hausse de 0.4% par rapport à l'an passé. C'est notamment dans l'hébergement hôtelier (+85.4%) et les entrepôts (+23%) que la progression est visible. Sur un an, près de 23.9 millions de m2 de locaux non résidentiels ont été commencés (+1.3%).

 

« Ces bons résultats confirment les effets de la politique de relance du secteur de la construction initiée par le Président de la République et mise en œuvre par le Gouvernement, a déclaré Emmanuelle Cosse, ministre du Logement dans un communiqué. Ils constituent autant de signaux encourageants pour les mois à venir ».
actionclactionfp