Le groupe français d'expertise technique, CEBTP, et son homologue ivoirien, LBTP, ont signé un accord cadre de collaboration. Longtemps implanté en Afrique francophone, le CEBTP réactive son développement dans le continent dans le cadre de sa stratégie internationale.

Le Centre Expérimental de recherches et d'études du Bâtiment et des Travaux Publics (CEBTP) et le Laboratoire du Bâtiment et des Travaux Publics Côte d'Ivoire (LBTP) ont négocié un accord de collaboration, ce 30 mars 2015. Il porte sur la formation, la réalisation d'études et d'expertises techniques dans le secteur du BTP, et notamment en matière de recherche routière en Afrique. Les deux structures ont déjà travaillé ensemble par le passé, notamment à l'élaboration d'un manuel pratique pour dimensionner les chaussées dans les pays tropicaux.

Le LBTP, un laboratoire de référence en Afrique

Le groupe français, qui s'appuie sur un réseau d'une cinquantaine d'agences en France métropolitaine, dans les départements d'Outre-mer et au Maghreb, était également implanté en Afrique francophone dans les années 1970-1980. Dans le cadre de sa stratégie de développement à l'international, il ravive aujourd'hui ses ambitions dans cette région.

 

Le LBTP Côte d'Ivoire procède à des études géotechniques et à des contrôles qualité dans la mise en œuvre des matériaux pour les grands projets d'investissements dans ce pays et dans le continent (Sénégal, Guinée). Il intervient également dans le contrôle de sécurité des installations électriques intérieures, des équipements industriels et des économies d'énergie des bâtiments. Son expérience, acquise depuis 1954, a été reconnue par les instances internationales, le laboratoire a été désigné comme une référence dans le cadre du programme de qualité commun à l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et à l'Union européenne.
actionclactionfp