Les comportements des artisans et des architectes ont-ils évolué face à l'explosion du numérique ? Comment utilisent-ils leurs tablettes, où trouvent-ils leurs sources d'information, pour quelles utilisations Internet leur est-il indispensable ? Autant de questions qui trouvent leurs réponses dans notre grande enquête annuelle, en partenariat avec la Capeb et le Cnoa, dont nous vous présentons les principaux résultats.

Internet n'est plus désormais un mot tabou. Au contraire, il est sur toutes les lèvres, dans tous les gestes du quotidien même, si l'on en croit les dernières enquêtes Batiactu/Capeb/Cnoa* qui montrent l'évolution de l'utilisation d'Internet et des outils numériques en général par les architectes et les artisans.

 

Ainsi, 83% des artisans et 98% des architectes utilisent quotidienne Internet, avec pour chacune des catégories, une moitié qui possède son propre site web. Pour les artisans interrogés, Internet sert aussi à effectuer des achats de matériaux, matériels et équipements professionnels (69%), tout simplement par gain de temps (64%), le prix n'arrivant qu'en seconde position (44%).

 

Apple vs Androïd

 

En matière d'équipement, le smartphone et la tablette tirent leur épingle du jeu. Ainsi, 86% des architectes possèdent un téléphone mobile avec accès à Internet, tandis que ce taux s'élève à 71% chez les artisans (contre 66% en 2014). Si les premiers privilégient l'iPhone d'Apple (58%), les seconds sont plutôt adeptes du système Androïd (52%).

 

Du côté des tablettes tactiles, les architectes sont 36% à les utiliser dans le cadre de leur activité professionnelle (vs 31% en 2014), mais moins nombreux que les artisans dont le taux est de 39% en 2015, contre 23% l'an dernier. Une vraie évolution dans le monde de l'artisanat, qui prend de l'ampleur d'année en année. Là encore, Apple a les faveurs des maîtres d'œuvre (72%) et Androïd celles des artisans (49%).

 

Succès des sites web d'information et des newsletters

 

Autre enseignement : les sources d'informations. Tant du côté des architectes que des artisans, les sites Internet d'informations professionnelles restent le canal privilégié en termes de recherche d'informations produits et de fournisseurs, avec respectivement 87% et 63%. A noter toutefois que les distributeurs et négociants sont plébiscités par les artisans (70%).
En revanche, unanimité est faite sur les sources de veille sur les nouveaux produits et les innovations : les sites professionnels et leurs newsletters arrivent en tête, avec 82% du côté des architectes, 76% chez les artisans.

 

Construire vert oui, mais pas à n'importe quel prix

 

Enfin, en matière de recours à de nouvelles solutions techniques, 59% des architectes affirment y avoir eu recours au cours des 12 derniers mois, contre 50% des artisans. Pour les premiers, la motivation principale est l'aspect environnemental et/ou écologique (39%), suivi par la facilité de mises en œuvre (23%), qui est en pole position chez les artisans (59%), devant l'aspect environnemental (39%).
Les contraintes réglementaires et économiques sont-elles bien connues des architectes et artisans ? Oui assez bien, voire très bien informés, répondent les architectes (45%) et les artisans (56%). Mais si le critère du développement durable est pris en compte par 92% des clients des architectes, ils ne sont que 18% à être prêts à payer plus cher les prestations. Du côté des artisans, la part de clients sensibilisés aux critères écologiques est de 76%, mais là encore, le taux de ceux qui seraient prêts à payer plus cher les prestations reste faible (10%).

 

Et le BIM dans tout cela ?
Les architectes interrogés sur cette question sont 23% d'entre eux utilisent la maquette numérique dans leur pratique professionnelle (dont 11% régulièrement), 28% ne l'utilisant pas encore mais pensent s'y mettre prochainement. Du côté des artisans, lire l'enquête Batiactu complète réalisée en juin dernier.

D'autres résultats en images en pages suivantes


*Etude "Les architectes et l'innovation"
Etude exclusive réalisée auprès des architectes inscrits à l'Ordre national des architectes (Cnoa), en juillet/août 2015. 95% des répondants sont dans une entreprise de 1 à 9 personnes.

 

*Etude "Les artisans et l'innovation"
Etude exclusive réalisée auprès des artisans adhérents de la Capeb, en juillet/août 2015. 97% des entreprises répondantes comptent de 1 à 10 personnes, dont 40% un seul artisan.

actionclactionfp

Réseaux sociaux utilisés

enquete batiactu artisans et archi / innovation
enquete batiactu artisans et archi / innovation
A côté des réseaux sociaux généralistes, Batiactu Réseau se positionne comme un véritable réseau spécialisé pour la communauté du BTP

Types de terminaux utilisés lors de déplacement

enquete batiactu artisans et archi / innovation
enquete batiactu artisans et archi / innovation
Le téléphone mobile reste le terminal le plus utilisé pour toute connexion à Internet à distance.

 

A noter que 72% des architectes disposent et utilisent un accès mobile à Internet pour un usage professionnel lors de déplacements ou sur leurs chantiers, contre 64% des artisans.

 

36% des architectes ont téléchargé des applications à vocation professionnelle sur leur téléphone mobile, et seulement 17% les utilisent régulièrement.