RISQUES PROFESSIONNELS. En 2016, le taux de fréquence des accidents du travail a diminué dans le BTP de 3,7%. Tous secteurs confondus, la sinistralité a très légèrement reculé par rapport à 2015, mais l'exposition au risque des salariés intérimaires bondit.

En 2016, tous secteurs confondus, le taux de fréquence (1) en matière d'accidents du travail a très légèrement baissé par rapport à 2015 (-0,3%) d'après les chiffres communiqués par la Caisse nationale d'assurance-maladie des travailleurs salariés (Cnam-TS). L'indice de fréquence d'accidents du travail (1) passe ainsi à 33,8. Toutefois, le nombre d'accidents de trajet augmente (+1,2%), et le taux de fréquence d'AT pour les salariés intérimaires bondit de 7,8%.

 

L'an dernier, 626.227 accidents du travail ont été à déplorer, dont 53% causés par des manutentions manuelles, 25% des chutes de hauteur ou de plain-pied et 9% l'utilisation d'un outil à main.

 

Baisse de 4,3% des maladies professionnelles

 

Sur le front des maladies professionnelles, la baisse est de -4,3% (48.762 MP contre 50.960 en 2015). Les pathologies de l'amiante chutent de 9,1%, celles liées aux troubles musculo-squelettiques de 4,1%. Malgré tout, deux points d'alerte : le nombre de cancers professionels hors-amiante bondit de 10,1% et les pathologies psychiques de 40% (596 en 2016). La Cnam-TS note ainsi "une forte hausse de reconnaissance pour les cas de troubles psycho-sociaux. Il y a trois fois plus de demandes depuis 2011".

 

Le secteur de la construction bénéficie, pour sa part, d'une baisse de 3,7% du taux de fréquence d'accidents du travail (l'indice de fréquence se situant à 60, à -3,1%). Par ailleurs, 1.600 maîtres d'ouvrage ont été formés à la prévention des chutes de hauteur dans le secteur en 2016, et 113.580 chantiers ont été visités.

 

Trois risques professionnels représentent 30% des indemnisations
Cancers de l'amiante : 2 milliards d'euros
TMS : 1 milliard d'euros
Lombalgie : 1 milliard d'euros

 

Les aides financières simplifiées dans le BTP
La CnamTS propose aux entreprises des subventions destinées à améliorer la prévention des risques professionnels dans l'entreprise. Le secteur de la construciton est notamment élligible à :
-TMS pros diagnostic et TMS pros action, pur identifier et prévenir les risuqes de TMS
- Stop Amiante, pour réduire le risque d'exposition aux fibres d'amiante
- Bâtir +, tcontre les risques de chute de TMS

 

(1) Le taux de fréquence est le nombre d'accidents avec arrêt de travail supérieur à un jour, survenus au cours d'une période de 12 mois par million d'heures de travail.

 

(2) L'indice de fréquence représente le nombre d'AT pour 1.000 salariés.
actionclactionfp