Dynamisée par le quartier d'affaires de La Défense, la Zac Seine-Arche est en pleine ébullition. Au programme : construction de nouveaux logements, bureaux, stade, gare. Sans oublier la naissance d'un éco-quartier chauffé à la biomasse. Un nouvel élan dont l'objectif est de créer du lien entre les différents secteurs. Visite.

Si le quartier d'affaires parisien de la Défense se rénove, il compte bien en faire profiter la Zac Seine-Arche située à proximité, en lui insufflant cet élan.

 

Territoire implanté dans la continuité de l'axe historique parisien conçu par Le Nôtre, le site s'étale de la Grande Arche de La Défense jusqu'aux berges de la Seine et correspond globalement au territoire parcouru en souterrain par l'A14 et son échangeur avec l'A86. il s'impose également comme une «épine dorsale» du territoire de la ville de Nanterre à laquelle sont reliés plusieurs quartiers.
Mais comment tisser un ensemble cohérent et lisible ? Pour cela, plusieurs grands projets sont en cours dont celui de l'Arena 92, imaginée par l'architecte Christian de Portzamparc, et installée sur le terrain de l'actuel stade des Bouvets derrière la Grande Arche. L'infrastructure se présente sous la forme d'un espace multimodal ultramoderne avec un terrain de rugby convertible en salle de spectacle et des bureaux s'étendant sur 30.000 m². Le stade sera doté d'un toit rétractable et sa capacité d'accueil atteindra entre 32.000 et 40.000 places. «Ce projet a un double défi puisque l'Arena devra être livré en même temps que l'ensemble du quartier des alentours aussi », explique Raphaël Catonnet, directeur adjoint de l'Epadesa, l'établissement public d'aménagement la Défense Seine Arche. A quelques mètres, l'aménagement des Terrasses avancent à grand pas avec la réalisation de logements et de bureaux signés entre autres par l'agence X'TU, et Nicolas Michelin.

 

Un éco-quartier alimenté à la biomasse
Enfin, que serait un réaménagement sans son quartier durable ? Ainsi, se greffe l'éco-quartier Hoche qui abritera 635 logements dont les premiers accueillent déjà des habitants. «Sur l'ensemble, les logements sociaux représentent 40%», précise Raphaël Catonnet. Des initiatives originales sont également à l'ordre du jour parmi lesquelles un immeuble de logements de 4 étages en structure bois conçu par l'agence d'architecture SOA mais aussi une coopérative de 15 logements des architectes de Tectône et Fabien Brissaud qui fera participer les futurs propriétaires à la conception. Enfin, le quartier sera alimenté en eau chaude et chauffage par une chaufferie biomasse. Au total, cela devrait représenter près de 50.000 m2 de logements labellisés BBC.

 

Et pour compléter ce nouveau territoire, une gare multimodale Nanterre-Université nouvelle génération devrait émerger à l'horizon 2015. Date à laquelle la Zac Seine-Arche devrait être presqu'achevée afin de présenter son nouveau visage.
actionclactionfp