A moins de 20 km au sud de Paris, est en train de se construire un éco-quartier particulier avec 300 maisons tout en bois, imaginées par les studios Jean-Jacques Ory et bâties par Natekko. Une solution constructive qui se veut confortable et respectueuse de l'environnement.

C'est avec la commune de Ballainvilliers (Essonne), située à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de Paris, que Natekko a signé une convention de « PUP » (Projet urbain partenarial), voilà deux ans, pour la construction d'un éco-domaine aux maisons 100 % bois. Le quartier, qui doit accueillir 313 logements sur 8 hectares, répond à la fois à des contraintes économiques et sociétales, en termes de densité et d'habitat social, et des obligations environnementales, en termes de réglementation et d'aménagement.

 

L'éco-quartier a tout d'abord été conçu et organisé autour d'une démarche de développement durable. Les espaces de vie ont pour but « d'harmoniser l'Humain et la Nature », en offrant de vastes espaces de verdure (plus de la moitié de la surface totale). « Toutes les maisons rejoignent le parc central du lotissement qui est lui-même relié au parc de la commune. Il est donc possible, en sortant de chez soi, de parcourir 2 km de vert sans discontinuer, sans croiser une seule voiture ! », explique Jean Ribereau du cabinet d'architectes Studios JJ Ory. « Les 10 allées en impasses sont des ramifications de la voirie principale et il existe en parallèle des circulations douces, privilégiant les déplacements naturels ». Un vrai plus pour la qualité de vie des futurs habitants.

 

Optimisation de l'empreinte écologique
Une préoccupation qui a également présidé au choix du mode de construction : l'habitation bois, jugée à la fois confortable et à faible impact environnemental. Car les maisons individuelles, maisons de ville (mitoyennes) et appartements vont être réalisés en bois de forêts éco-gérées. Bruno Skibicki, responsable des travaux chez Natekko, nous détaille : « Les bâtiments sont à ossature bois (150/45) avec panneaux OSB doubles afin de servir de contreventement et de pare-vapeur. L'isolant utilisé est à l'intérieur de la laine de roche et, à l'extérieur, de la laine de bois. La couverture est réalisée en tuile pour les toits en pente et en pin traité pour les toitures plates. Et les toitures seront végétalisées sur les garages ». Le bois, de l'épicéa, provient essentiellement de Roumanie. « Les dalles d'appui sont en béton mais on pourrait en fait s'en passer en utilisant des pieux vissés et en ménageant un vide sanitaire », expose le responsable du chantier. « Mais une des dernières maisons du lotissement servira de prototype à ce concept, afin d'obtenir un avis technique ». Quant au traitement du plancher des étages de maison, une chape allégée de 6 cm sera coulée afin de stabiliser le tout.

 

Question labellisation, l'ensemble des logements sera typé BBC. Les habitations sont orientées de façon à bénéficier d'une exposition au sud, et des doubles vitrages sont installés. Outre l'isolation thermique et acoustique conférée, les performances proviennent également de l'installation, sur le toit des maisons, de 4 m² de panneaux solaires thermiques servant à la production d'eau chaude sanitaire. Quant au chauffage, il sera assuré par une chaudière à gaz. L'éco-quartier est d'ailleurs construit en partenariat avec GrDF qui affirme là son intérêt pour l'association du gaz avec des énergies renouvelables.

 

Lorsqu'il sera terminé, à la rentrée 2013, le lotissement disposera en sus d'une école maternelle et primaire, construite par la commune de Ballainvilliers pour les futures familles, et d'une salle polyvalente. Un plan local de l'habitat (PLH) a été établi avec la communauté d'agglomération Europ'Essonne pour l'implantation d'habitats sociaux. Les logements seront alors proposés à 2.700-2.800 € du mètre carré, chiffre moyen qui grimpera à 3.500 €/m² pour les maisons.

 

Le Domaine du Bois Fresnais en quelques chiffres :
8 hectares de terrain
35.000 m² construits
313 logements
2.700-3.500 €/m²
95 % des habitations déjà vendues
livraison en 2013
actionclactionfp