JO 2022. A Hangzhou, en Chine, l'agence Arep a imaginé une tour de huit étages destinée à accueillir plusieurs terrains de sport accessibles. Le site accueillera les jeux asiatiques en 2022.

Comment traiter la problématique du sport en ville ? C'est à cette question que l'agence Arep a souhaité répondre en imaginant la tour des sports, dont les travaux de gros œuvre viennent d'être lancés, à Hangzhou (Chine). Les architectes ont imaginé une tour carré de 84 mètres de côté, contenant huit niveaux. A chacun d'entre eux, quatre terrains d'entraînement (basket, badmington, volley ball...) viennent s'imbriquer les uns dans les autres. Ce qui constitue autant d'espace au sol économisé.

 

Le projet architectural se base sur l'idée d'un bâtiment suivant un mouvement ascendant, dans l'idée sportive de dépassement de soi. Il est lié à un symbole chinois, le "Yu cong", un objet rituel de jade sculpté qui "symbolise la relation entre la terre et le ciel", nous informe Arep. Cette montée vers le ciel prend la forme, dans le projet de l'agence, d'une rampe-promenade ascendante, ouverte au public, qui chemine le long du bâtiment, en spirale. "Les Chinois cherchent toujours à enraciner leurs projets dans leur culture, ce qui nous apporte beaucoup", explique Etienne Tricaud, cofondateur d'Arep.

Lire la suite de l'article dans les pages suivantes.
actionclactionfp