EN IMAGES. Le challenge de l'habitat innovant 2017 s'est déroulé ce week-end à Madrid. Une édition 2017 placée sous le signe du rassemblement puisque les promoteurs font désormais partie du palmarès, une conséquence concrète du rapprochement entre l'UMF et l'UCI-FFB. Ils ont d'ailleurs été bien lotis en termes de récompenses puisque l'un d'entre eux a décroché deux prix.

L'union fait la force. Cet adage a été le fil rouge de l'édition 2017 du challenge de l'habitat innovant qui, pour la première fois depuis sa création, a récompensé des constructeurs mais également - grande première - des promoteurs. Ce samedi 26 novembre, à Madrid, les deux corps de métier sont montés successivement sur la même scène, scellant ainsi de manière symbolique leur récent rapprochement.

 

Un rapprochement dont les deux protagonistes se sont de nouveau vivement félicités répétant qu'ils avançaient désormais ensemble pour construire les habitations de demain. Le challenge compte désormais une nouvelle catégorie dédiée aux promoteurs et cette année, un prix spécial a même été attribué à l'un d'entre eux : le prix du jury, preuve de leur parfaite intégration dans le palmarès.

 

Cette nouvelle union est placée pour l'année 2017 sous de bons auspices puisque les chiffres du marché de la construction sont bons en cette fin 2016 : sur les 9 premiers mois de l'année comparé à la même période de l'année précédente, les autorisations de logement montent de 7% et les mises en chantier de 5,4%. Même chose du côté de la promotion immobilière qui affiche elle-aussi de très bons résultats : + 19,2% de ventes entre 2015/2014.

 

Les élections de 2017, au cœur des préoccupations

 

Cette reprise est liée aux dispositifs fiscaux particulièrement avantageux pour les particuliers notamment le nouveau prêt à taux zéro(PTZ) qui a permis a plus d'un ménage sur deux d'acheter dans le neuf en 2015 et le Prêt à l'accession sociale (PAS). Les taux d'intérêt - exceptionnellement bas - ont également joué en la faveur des professionnels. Ils continueront d'ailleurs à avoir un impact positif en 2017 puisqu'ils devraient légèrement remonter mais rester intéressants pour les emprunteurs.

 

2017, une année qui s'annonce d'ailleurs décisive pour le secteur de la construction et ce, en raison des élections. Il en a d'ailleurs été souvent question lors du challenge. Les membres de la FFB ont indiqué y être très attentifs, rappelant qu'ils avaient organisé des rencontres avec tous les candidats à la primaire de la droite pour mieux connaître leur programme et qu'ils en organiseraient d'autres sur le même format dès que les candidats de la primaire à gauche se seront déclarés. Des rendez-vous qui leur permettront de faire connaître les thèmes importants à leurs yeux. Ils correspondent aux grands enjeux à venir de la construction notamment celui de la fracture territoriale : "25% du territoire concentrent 75% des constructions neuves. Il nous faudra trouver des solutions pour résoudre ce problème", a insisté Bernard Coloos, directeur aux Affaires économiques, financières et internationales de la FFB.

 

Dans les deux ans qui viennent, promoteurs et constructeurs devront également s'approprier les nouvelles notions que sont le bilan énergie BEPOS et le bilan Carbone. Là encore les professionnels se posent de nombreuses questions, notamment sur leur mise en place et leur coût. Des questions auxquelles ils espèrent apporter des réponses à travers des expérimentations qui seront prochainement lancées et dont les résultats devraient en toute logique très certainement transparaître dans la prochaine édition du challenge... En 2018, à Rome !

Découvrez en pages suivantes, les lauréats 2017 des "Chantiers de l'Innovation".

Et dès demain, retrouvez la suite du palmarès avec les réalisations récompensées.
actionclactionfp